30/04/2008 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
La France vient de s’engager auprès de la Commission européenne à ouvrir le capital des laboratoires d’analyses dans sa totalité ! Cédant à une dernière injonction de la Commission, elle a jusqu’à la fin de l’année pour intégrer cette mesure à la réforme de la loi de 1975 qui régit les laboratoires d’analyses de biologie médicale. La profession est bien sûr très déçue et craint pour son indépendance. Tout comme pour celle des officinaux. Si le ministère assure que les deux problématiques sont indépendantes, l’ordre des pharmaciens et les syndicats se déclarent très inquiets. « C’est la porte par laquelle les financiers rentreront dans la santé », estime le président de la section G, Robert Desmoulins, qui prédit que « les SEL seront bousculées ».





Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...