18/10/2007 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
Au cours d’un entretien avec l’agence de presse APM mardi 16 octobre, Jean Parrot a déclaré souhaiter un amendement au PLFSS 2008 instaurant un dispositif de surveillance des « commandes anormales » de médicaments par une officine. Laboratoires et grossistes seraient tenus de refuser, voire de signaler aux autorités, les commandes anormalement élevées des médicaments les plus susceptibles de faire l’objet de trafics. Le président de l’Ordre entend établir la liste des produits concernés avec les pharmaciens, les fabricants et les distributeurs.
Jean Parrot voudrait également un amendement offrant la possibilité aux pharmaciens d’avoir un rôle dans les services à la personne (MAD, dispensation de médicaments à domicile), avec éventuellement une prise en charge par des organismes de protection sociale.






Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...