20/06/2008 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
Pour prévenir la contrefaçon, Jean-François Dehecq, président de Sanofi-Aventis et vice-président de la Fédération européenne d’associations et d’industries pharmaceutiques, veut renforcer le contrôle de la chaîne de distribution du médicament. A ses yeux, cela passe notamment par l’interdiction de reconditionnement, largement effectuée par les importateurs parallèles, et la mise en place de conditionnements inviolables. « Quand on parle de la nécessité de ne pas laisser bricoler des gens avec des comprimés, des boîtes et des blisters, on n’est pas en train de se battre contre l’importation parallèle, on se bat contre la contrefaçon », s’est défendu Jean-François Dehecq. Le président de Sanofi-Aventis a également plaidé pour la mise en place d’une « grande campagne de sensibilisation du public » aux risques liés à l’achat de médicaments sur Internet.





Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...