04/01/2011 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Alors que le Parlement a voté la création d'un droit d'entrée de 30 euros pour les bénéficiaires de l'aide médicale d'Etat (AME), un rapport de l'Inspection générale des finances et de l'Inspection générale des affaires sociales est plus que prudent sur les effets d'une telle mesure. « La mission ne recommande pas la mise en œuvre d'un droit d'entrée pour l'AME. A tout le moins, la mission recommande qu'une étude d'impact soit conduite avant toute décision », peut-on lire dans les pages de synthèse du rapport. Or, ce rapport a été remis à Roselyne Bachelot, alors ministre de la Santé, et à François Baroin, ministre du Budget, en novembre 2010, soit deux mois avant l'adoption de la loi de finances pour 2011.






Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...