11/08/2010 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Selon le dernier point de la Cellule interrégionale d'épidémiologie (Cire) Antilles Guyane mis en ligne le 6 août par l'Institut de veille sanitaire, l'épidémie de dengue s'intensifie en Guadeloupe et à la Martinique. En Guadeloupe, le Cire observe que « le niveau atteint au cours des deux dernières semaines est maintenant supérieur au niveau de l'épidémie de 2007 ». Toutes les communes sont atteintes et le nombre de passages aux urgences pour dengue est en augmentation. Depuis le début de l'épidémie, le nombre de cas est estimé à 25 200, dont 243 hospitalisés et 2 décès.
A la Martinique, « les mois de juin et juillet ont été marqués par une forte augmentation du nombre de cas hospitalisés. » Pour le Cire, l'épidémie risque de s'intensifier. Depuis février, on a enregistré 18 110 cas de dengue dont 311 patients hospitalisés et 9 décès, dont 6 survenus en juillet. Enfin, à Saint Martin, l'épidémie se poursuit « sans intensification sur l'île ».






Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Enquête flash

Pensez-vous que le conseil soit de qualité dans les officines ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK