13/08/2010 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

C'est une première. Mercredi 11 août, le Médiateur européen P. Nikiforos Diamandouros, a salué la décision de l'Agence européenne des médicaments de divulguer des documents concernant un médicament anti-acné. En avril 2008, un citoyen irlandais, après le suicide de son fils, demande à l'agence un accès aux documents détaillant tous les effets indésirables importants suspectés concernant un médicament soignant les formes graves d'acné. L'agence refuse. Le citoyen fait alors appel au Médiateur. En mai 2010, ce dernier conclut que les règles de l'Union européenne sur l'accès aux dossiers s'appliquent également aux documents de l'Agence européenne des médicaments. Il suggère également que l'agence pourrait fournir des explications complémentaires dans le but de rendre ces données et leur importance plus facilement compréhensibles par le public.






Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...