03/03/2011 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Auditionné à huis clos mercredi 2 mars par la mission sur le Mediator à l'Assemblée nationale, Jacques Servier devait entre autres répondre des accusations de l'IGAS selon lesquelles le laboratoire avait « volontairement et délibérément » menti pour maintenir le Mediator sur le marché. Mentionnant que seuls 38 décès figurent dans la banque de données de son laboratoire sans qu'aucun lien ne puisse être établi avec le Mediator, Jacques Servier continue de nier en bloc les accusations de l'IGAS. Il a fait preuve « d'un manque d'empathie pour les victimes », selon le député Jean-Louis Touraine.






Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...