12/09/2016 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
pharmacien, collyre médecin visite surveillance prescripteur syndicat DR

Dans un communiqué diffusé le lundi 12 septembre sur les réseaux sociaux, le syndicat des pharmaciens de l’Hérault appelle les pharmaciens du département à ne plus recevoir les délégués de l’assurance maladie (DAM).

Selon Frédéric Abecassis, président de la FSPF de l’Hérault, cet appel traduit l’exaspération des pharmaciens face à un contrôle médical jugé « excessif» . « Nous avons marre d’être toujours contrôlés pour tous et n’importe quoi, d’être toujours les seuls pénalisés alors que les praticiens prescripteurs ne sont que sensibilisés » dit-il.

Le pharmacien titulaire cite l’exemple du collyre. « Le médecin ophtalmologiste en prescrit deux sur l’ordonnance et la caisse nous oblige à n’en délivrer qu’un seul. Pourquoi la caisse ne sanctionne pas le médecin ? », déclare Frédéric Abecassis.

« Il y a une disparité dans la façon dont la caisse gère les relations avec les professionnels de santé. Nous avons écrit à la caisse pour l'inviter à accorder plus de temps à la visite et à l'information des prescripteurs », conclut-il.






Les dernières réactions

  • 12/09/2016 à 19:12
    Gui
    alerter
    "Pourquoi la caisse ne sanctionne pas le medecin ?"
    Pourquoi? Parce que personne n'en a les moyens, parce que le medecin est roi en France, et parce qu'avec leurs revenus qui augmentent, il n'y a pas de raison qu'ils soient inquiétés d'être déconventionnés comme nous...
  • 12/09/2016 à 19:48
    14
    alerter
    cela fait plus de 3 ans que je ne la reçois plus .j'ai passé l'âge d'avoir des remontrances non justifiées , au sujet des génériques .ainsi grâce à moi ils font des economies de déplacement .quant au collyre , même si le médecin met deux c'est au pharmacien de faire le calcul , ça fait parti du job , nombre de goutte contenus dans un flacon de 3ml 5ml 10 ml etc...pur probléme de pharmacie .donc non justifié de la part du syndicat de l'herault .il faut ^^etre professionnel et justifier en tant que tel .
  • 13/09/2016 à 01:45
    Quentin
    alerter
    Le problème est que le prescripteur a le droit de noter deux flacons d'un même collyre sur une ordonnance, mais la SECU n'a pas le devoir de rembourser tout ce qui est noté... Si TOUS les pharmaciens appliquaient stricto sensu le règlement, les gens apprendrait à régler ce qui ne rentre pas dans une prise en charge par la collectivité!
  • 13/09/2016 à 07:47
    zegfr
    alerter
    Cela coûte moins cher à la CPAM de rembourser 2 collyres pour une personne âgée qui a du mal à mettre une goutte que de payer une infirmière pour venir la mettre tous les jours!...
    Parfois, ils feraient mieux de réfléchir avant de sanctionner!
  • 13/09/2016 à 10:28
    *141
    alerter
    il y a aussi cet aspect financier des délégués Assur.Maladie qui viennent chez nous.Ca n'existait pas avant les generiques, ça( des anciens visiteurs medicaux mis au chomage par les generiques parait il...) : cette nouvelle charge salariale pour la Secu,ainsi que les frais de restaurant,le vehicule,etc, ca vient en deduction des economies provoquées par les generiques, non??. Et c'est la porte ouverte a un controle vassalisant de plus en plus notre metier. (je precise que je suis dans les 4 premiers de mon departement pour le % de generiques,ce qui m'a fait perdre quelques clients au profit de ceux qui n'ont pas joué le jeu,et la Caisse ne leur a rien fait en rejets de 1/3 payants ou autre)
  • 13/09/2016 à 18:53
    14
    alerter
    si les caisses ont les moyens de sanctionner les medecins mais si la sécu n'avait pas la tutelle de l'état il y aurait beaucoup plus de sanctions et tout rentrerait dans l'ordre c'est purement politique .certaines pharmacies pourraient aussi mettre la clé sous la porte pour non respect des textes .il est interessant de voir ce que cela a donné pour les requetes de location , pour ma part l'année derniére j'ai été obligé de regulariser sur 300 euros , une erreur de facturation de la personne responsable de la location (par méconnaissance) , les choses ont été remise d'équerre ce qui a permis aussi à la caisse de nous redonner les procédures à suivre . d'autres ont été pris pour arnaque à la sécu ..;et l'ardoise beaucoup plus lourde et justifiée .les requêtes sont d'ordre nationale .
  • 20/09/2016 à 19:08
    bisounours
    alerter
    Désolé de venir jouer les mouches du coche mais avant les DAM on avait peu de contact et d'échange avec les CPAM, voire aucun interlocuteur. Le DAM m'a permis de résoudre bien des difficultés de facturation en jouant les interfaces avec leur service de télétransmission ou en me permettant d'entrer en contact avec leur service médical. Comprendre sa mission et savoir s'en servir, c'est en faire un atout. Vous croyez que c'est mieux d'engraisser les labos en écoutant les arguments commerciaux des VM (payés à la commission) ? C'est vrai que je ne bondis pas de joie quand le DAM pointe du doigt mon taux de substitution mais après tout, je ne rejette pas non plus sur le montant de ma rosp. Vous parlez d'aspect financier ? Eh bien moi je vais dans le sens des intérêts financiers de ma pharmacie; Désolé, je suis peut être trop discipliné, trop Bisounours, mais en tout cas je ne me sens pas bête...

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...