20/11/2017 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
vaccins, grippe, pharmaciens, Buzyn, vaccination, ministre, santé Dr- iStock

Depuis début octobre, plus de 100 000 personnes ont été vaccinées contre la grippe par des pharmaciens d’officine, qui sont plus de 4 000 à y être autorisés à titre expérimental, a indiqué ce lundi 20 novembre lors de la 30e Journée de l’Ordre national des pharmaciens Carine Wolf-Thal, présidente de l’instance.

« Il s’agit d’augmenter la couverture vaccinale de la population aux côtés des autres professionnels de santé, cela fait partie des nouveaux services proposés par l’officine », estime-t-elle.

Carine Wolf-Thal espère un élargissement de cette expérimentation à un plus grand nombre de régions et à une population plus étendue.

La présidente de l’Ordre souhaite également que les pharmaciens des laboratoires d’analyse biomédicale puissent être en capacité de vacciner. Par ailleurs, une enquête est lancée par l'instance pour évaluer la non vaccination des officinaux eux-mêmes.

Lors de son intervention à la Journée de l’Ordre national des pharmaciens, la ministre de la Santé Agnès Buzyn a félicité la profession pour le « fort taux d’adhésion et de participation des pharmaciens sur le terrain » à l’expérimentation.

« La cible vaccinale pourra être discutée », a t-elle assurée, considérant que certains pharmaciens « ont mal compris l’interdiction de prendre en charge les primovaccinants ». 

« Je le sais, tous les jours, vous êtes confrontés à des parents qui doutent de la nécessité de la vaccination, pointe Agnès Buzyn. Je sais aussi que vous êtes les premiers à faire face à leurs inquiétudes, à porter la nécessité de la vaccination (…) Il va falloir poursuivre vos efforts, à compter du 1er janvier prochain, date de l’extension à 11 vaccins obligatoires ».

La ministre a précisé qu’elle s’adresserait chaque année à la presse sur le sujet de la vaccination et qu’elle réunirait « régulièrement toutes les parties prenantes, dans un esprit de concertation ».






Les dernières réactions

  • 21/11/2017 à 12:14
    Helene Duflos
    alerter
    Message des infirmiers à domicile à TOUS les MÉDIAS
  • 22/11/2017 à 21:45
    Mary o'fret
    alerter
    Evidemment les infirmières ont une baisse énorme du nombre de vaccination!
    Ca veut pas dire qu'il y a plus de gens a se vacciner mais qu'ils le font pas au meme endroit! La mort des infirmières à domicile! Honteux!
    Un pharmacien est un commerçant et non pas un professionnel de santé amené à faire des soins!!!!!
    L'article ne tient pas debout!
  • 27/11/2017 à 22:32
    Évapore
    alerter
    Le Saint Ordre ne fait que suivre le mouvement . La Vaccination est l’idée et la volonté de l’INVS et des ARS ...

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Enquête flash

Votre rémunération a-t-elle baissé en 2017 ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK