22/07/2009 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

La ministre de la Santé a tenu cet après-midi une conférence de presse afin de faire le point sur le nouveau dispositif de prise en charge de la grippe A(H1N1) : à compter de demain, les patients devront se tourner vers leur médecin traitant et non plus appeler les centres 15. Seuls les cas graves et les enfants de moins de 1 ans continueront à être traités en milieu hospitalier.
Roselyne Bachelot a de nouveau appelé à une « prescription raisonnée », assurant disposer de suffisamment de traitements antiviraux « pour faire face à une large pandémie ». De leur côté, les officines finiront d’être approvisionnées en masques d’ici demain après-midi, a indiqué Thierry Coudert, directeur général de l'Etablissement de préparation et de réponse aux urgences sanitaire (EPRUS). « Il n’est pas utile de constituer des stocks importants d’antiviraux », a souligné Roselyne Bachelot, expliquant que le pays compte environ 50 malades par jour, dont la plupart ne nécessitent pas de traitement antiviral. Ainsi, « pour chaque pharmacie, 1 ou 2 boîtes suffisent largement puisqu’une boîte suffit à un traitement antiviral ». Si une pharmacie en manque, elle peut appeler son grossiste-répartiteur, « d’autant que le début du traitement antiviral peut attendre quelques heures », a ajouté la ministre.
Par ailleurs, le Dr Marine Jeantet, adjointe à la Direction de la sécurité sociale, a précisé que les visites à domicile pour une grippe A(H1N1) ne seraient pas remboursées, estimant ce motif injustifié.

Consultez notre dossier d’information spécial « Grippe »

Pour rassurer vos patients, consultez notre série de questions-réponses sur la grippe A(H1N1)






Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Enquête flash

Agnès Buzyn, professeur en médecine et présidente de la Haute Autorité de santé, fera-t-elle un bon ministre de la Santé ?

Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...