21/09/2017 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
Parents, enfant, jumeaux, génériques Luxestorm

La campagne lancée en 2016 par le ministère de la Santé, l’Assurance maladie et l’ANSM a eu des effets tangibles sur les leviers et freins au développement des génériques. 
Selon la deuxième édition du baromètre BVA, la tendance générale est positive. La confiance des médecins vis-à-vis des génériques a progressé, passant d’un indice de 6,6/10 en 2016 à 7/10 en 2017. Du côté des patients, l’indice de confiance reste stable (6,9/10), mais grâce aux échanges qui se sont intensifiés avec les professionnels de santé, ils se montrent de plus en plus ouverts à l’utilisation des génériques : 78 % acceptent d’y avoir recours lorsqu’ils sont malades et 58 % sont disposés à en prendre pour traiter leur maladie chronique, contre 52 % en 2016 (+ 6 points). 
Autre bonne nouvelle : un utilisateur sur deux n’exprime pas de préférence entre princeps et génériques, et la part des irréductibles chute de 10 points à 28%. 

Pour ne pas casser cette dynamique, la campagne a été reconduite le 22 septembre et s’enrichit de nouveaux outils pédagogiques à l’attention des patients (sur les sites ameli.fr et medicaments.gouv.fr, remise de mémos patient au cabinet du médecin et en pharmacie). 






François Pouzaud

Les dernières réactions

  • 21/09/2017 à 20:37
    jmd
    alerter
    Des mémo patients remis aux patients par les médecins ???
    Quand je pense que, dans mon département, les médecins ont du recevoir cet été une lettre de la SS pour leur (re)commander de prescrire des génériques, cela a eu l'effet de les surexciter un max, les plus doux des agneaux qui avaient accepté les génériques se sont transformés en loups enragés, et cela a provoqué une flambée de "non généricable" !!!
    A vouloir braquer par la contrainte les médecins et les pharmaciens, les fonctionnaires (déconnectés de la réalité) vont finir par faire péter le système.

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Enquête flash

Pensez-vous que le conseil soit de qualité dans les officines ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK