21/06/2007 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
Opposé au projet de franchise de soins, le haut-commissaire aux Solidarités actives contre la pauvreté, Martin Hirsch, a livré aux « Echos» diverses propositions. « Un bouclier sanitaire» pour que les sommes restant à la charge de l'assuré ne dépassent pas 3 à 5 % de son revenu brut pour une économie attendue tout de même comprise entre 500 millions et 1 milliard d'euros. La création d'une « franchise d'ordre public» : le premier jour d'arrêt maladie ne serait pas pris en charge (économie de 180 à 250 millions d'euros). Ou encore la création d'une « taxe nutritionnelle» sur quelques aliments (sodas, chips, barres chocolatées...). Elle pourrait rapporter entre 200 millions et un milliard d'euros.





Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...