01/12/2015 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
pharmaciens, capital, ouverture, SEL , associé, adjoint dr

Annoncées par le gouvernement, les règles de détention du capital social des pharmacies ont été assouplies par le projet de loi de santé. L’article 34 bis de ce texte adopté en deuxième lecture ce mardi 1er décembre par l’Assemblée nationale supprime le seuil de 5 % et permet au pharmacien associé de détenir directement « une fraction du capital social de l’officine dans laquelle il exerce ».

Par ailleurs, le pharmacien adjoint exerçant à titre exclusif son activité dans une officine exploitée par une société d'exercice libéral (SEL) peut « détenir, directement ou par l'intermédiaire d'une société de participations financières de profession libérale qu'il contrôle, une fraction du capital de cette société d'exercice libéral représentant jusqu'à 10 % de celui-ci ».

Reste encore à attendre la publication d'un décret en Conseil d'Etat qui déterminera les modalités et les conditions d'application du présent article pris après avis de l’Ordre des pharmaciens et des syndicats. 

Si l’Union nationale des pharmacies de France (UNPF) se réjouit de cet assouplissement, elle réitère sa demande d’ouverture du capital à l’ensemble des pharmaciens inscrits à l’Ordre. Cette position n’est pas du tout partagée par les deux autres syndicats, la FSPF et l'USPO.

 






Les dernières réactions

  • 01/12/2015 à 23:03
    pharmaco2b
    alerter
    10% du capital....quelle misere! pas de quoi pavoiset Mrs de l UNPF
  • 01/12/2015 à 23:03
    pharmaco2b
    alerter
    10% du capital....quelle misere! pas de quoi pavoiset Mrs de l UNPF
  • 01/12/2015 à 23:04
    pharmaco2b
    alerter
    10% du capital....quelle misere! pas de quoi pavoiser Mrs de l UNPF
  • 01/12/2015 à 23:29
    pharmaco2b
    alerter
    35% du capital aurait ete + judicieux vu l apport demande par les banques pour les nouveaux installes
  • 02/12/2015 à 07:27
    ppp
    alerter
    ridicule
  • 02/12/2015 à 07:54
    Xixi Chateau
    alerter
    Une entrée dans le capital , ridicule pour les assistants , mais attention comme toujours un syndicat propose n'importe quoi , sans concertation avec les autres syndicats et la brèche est ouverte .
    N'importe quoi
  • 02/12/2015 à 09:02
    Lao Tseu
    alerter
    pourquoi limiter? Une acquisition progressive jusqu' à 50% serait possible, en douceur! Et même un rachat complet! bonjour le calcul des plus values
  • 02/12/2015 à 09:02
    Lao Tseu
    alerter
    pourquoi limiter? Une acquisition progressive jusqu' à 50% serait possible, en douceur! Et même un rachat complet! bonjour le calcul des plus values
  • 02/12/2015 à 09:27
    eole
    alerter
    Ce n'est qu'un début continuons le combat !
    Bientôt nous pourrons arriver à détenir au moins 50 % du capital de la pharmacie dans laquelle nous travaillons. C'est la juste récompense de notre travail faute de ne pas avoir eu le capital nécessaire pour acheter une pharmacie !
  • 02/12/2015 à 10:40
    réaliste
    alerter
    On est en 2015 !reveillez vous avant d'être bouffés par la grande distribution ! C'est pas en augmentant de 5 p cent du capital tous les 5 à 10 ans qu'on va arriver à quelque chose !...ce n'est qu'un début ? à quand les 50 p cent? en 2040 ? D'ici la on sera tous fonctionnaires !
  • 02/12/2015 à 10:40
    réaliste
    alerter
    On est en 2015 !reveillez vous avant d'être bouffés par la grande distribution ! C'est pas en augmentant de 5 p cent du capital tous les 5 à 10 ans qu'on va arriver à quelque chose !...ce n'est qu'un début ? à quand les 50 p cent? en 2040 ? D'ici la on sera tous fonctionnaires !
  • 02/12/2015 à 12:04
    réveillezvous
    alerter
    C'est hallucinant, autant l'ouverture du capital est cohérente et correspondrait à un juste intéressement; autant vos revendications de pouvoir monter tranquillement à 50% tout en restant au chaud d'un salariat cadre à 35h (le seul en France!) est hallucinant:
    Changez de métier et partez dans la fonction publique.
    Ce n'est pas avec cette mentalité que la profession fera face aux enjeux immédiats et de demain: il lui faut des entrepreneurs responsables et dynamiques pour rester libérale.

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...