10/03/2016 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
 
désert médical, zones sinistrées, cabinet médical, voiture, aides Dr

Dans une lettre ouverte publiée le 8 mars sur le site Contrepoints, le chirurgien urologue Guy Vallancien critique sévèrement les parlementaires pour leurs absences de résultats dans la lutte contre les déserts médicaux.

« Aucune des solutions que vous avez envisagées, hormis celle de créer des postes de médecins salariés à quatre mille euros mensuels,[...] n’a permis de régler la question. Ni la construction d’un cabinet médical, ni la gratuité du loyer, ni la voiture de fonction, ou d’autres aides en tous genres n’ont réussi à attirer les jeunes médecins pour combler le vide médical dans ces zones sinistrées. », écrit cet expert en démographie médicale.

Le praticien détaille dans cette lettre trois solutions « pour assurer une présence médicale jusque dans la ferme la plus isolée, dans la vallée la plus reculée » : la télémédecine, le partage des tâches entre médecins et infirmiers et la mutualisation de moyens héliportés.






Les dernières réactions

  • 10/03/2016 à 23:31
    brucine
    alerter
    Ben voyons...

    Qui va payer le coût de l'heure d'hélicoptère, qui plus est "sanitarisé"?

    Quel est déjà le coût pour le contribuable, vous et moi, des moyens héliportés alors que l'on peut certes concevoir de "mutualiser" ceux des SAMU/protection civile (même si ce n'est pas si simple, il est question depuis un moment que les procédures de sécurité aéronautiques embarquent non seulement un pilote mais, comme dans le domaine militaire un électronicien ou tacticien de bord), mais quid de ceux du PGHM ou des missions dites de service public confiées à la Marine Nationale?

    L'arbre de transmission cache la forêt: il n'est pas de solution sauf à exiger que, comme les pharmaciens, les médecins finissent par admettre que le payeur (la sécu) a droit de regard sur l'endroit où ils s'installent et instaure un quorum dédié.
  • 11/03/2016 à 09:50
    maignan jacques
    alerter
    Voila le resultat de l'evolution " la Secu au service de votre Santé devenue votre Santé au service de la Secu".

    eh oui,il va falloir que les psycho bloqués acceptent l'idée que la Protection Sociale peut etre assurée par un autre outil que la Secu.....
  • 12/03/2016 à 08:10
    lucien
    alerter
    Je ne suis pas expert dans le domaine, mais croire aux hélicoptères à 2500 € / heure de vol pour l'accès aux soins est une aberration. Pour les urgences oui. Mais Mme Durand qui a besoin de voir son médecin tous les 3 mois, elle fait comment ? Une obligation de répartition homogène sur le territoire est une évidence.
  • 17/03/2016 à 20:10
    Z
    alerter
    Les pharmaciens ont un maillage territorial et les médecins non? ... Ah quelle injustice!

Réagir à l'actualité

Pseudo :


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Enquête flash

Unis, les représentants de la profession peuvent-ils vraiment peser face au gouvernement, à l’Assurance maladie et dans la perspective des élections présidentielles ?

Publicité

Publicité


Revue
Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack
Publicité


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...