29/06/2011 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Outre le changement de mode de rémunération, l'IGAS propose d'autres pistes pour faire évoluer l'exercice officinal. Il est notamment prévu que, dans certaines situations fixées par la Haute autorité de santé, le pharmacien puisse renouveler de lui-même des prescriptions. Les officinaux seraient également amenés à réaliser des tests de diagnostic rapide aux angines en premier recours ou à réaliser des vaccinations. Un bilan de médication pourrait être instauré à la demande du prescripteur. Par ailleurs, l'IGAS suggère l'idée de permettre aux pharmaciens de détenir des officines « sans limitation» et de réglementer « de façon urgente» la vente de médicaments sur Internet en transposant la directive européenne sur les médicaments falsifiés.






Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...