26/12/2014 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Selon les chiffres publiées par la CNAM le 23 décembre, les remboursements de soins du régime général augmentent de 3,2 % sur les onze premiers mois de 2014. 

Pour les soins de ville la progression est de 3,9 % (en données corrigées des jours ouvrés et des variations saisonnières). 

La médecine générale y participe pour 3,2 % comme les soins spécialisés. Les soins dentaires n'évoluent que de 0,7 %.

En ce qui concerne les médicaments délivrés en ville, les remboursements baissent de 0,4 % (- 0,3 % en rythme annuel, c'est à dire en comparant les douze derniers mois au douze mois précédents).

En intégrant la rétrocession hospitalière, il s'agit alors d'une augmentation de 4,9 %. Une évolution qui risque de s'accentuer encore puisque une très forte hausse du remboursement des médicaments rétrocédés a été constatée en novembre avec l'arrivée des nouveaux traitements de l'hépatite C.

Les soins délivrés par les auxilliaires médicaux ne sont pas en reste avec là aussi une progression importante de + 5,4 %, partagée entre les soins infirmiers (+ 5,8 %) et les soins des masseurs-kinésithérapeutes (+ 4,9 %).






Les dernières réactions

  • 27/12/2014 à 06:50
    étranglé
    alerter
    4.9% à 0% de marge, merci la FSPF
  • 30/12/2014 à 18:40
    PM
    alerter
    Il y a une disparité entre ce que disent les articles du moniteur et les plaintes des pharmaciens titulaires
    _ Les ventes de médicaments progressent, la marge augmente, les pharmacies sont toujours aussi chères et les titulaires ont le salaire annuel le plus élevé des différents patrons de PME ... mais les pharmaciens propriétaires pleurent se plaignent, mais achètent les boutiques spécialisées en médicaments toujours très chères et les salariés de l'officine sont des smicards diplômés mais responsables et exploités ...Ou est la part du mensonge, de la tricherie et du double langage dans tout çà? Difficile de comprendre à qui profite le travail de l'officine En tout cas c'est sur pas au personnel !!!
  • 04/01/2015 à 22:13
    PHARMACIEN PIGEON
    alerter
    IL FAUT FAIRE SAVOIR QUE LES DERAPAGES DES DEPENSES VIENNENT DE L HOPITAL AVEC LE SOVALDI (TRAITEMENT DE L HEPATITE C). IL EST PRESCRIT ET DISTRIBUE A L HOPITAL ET LE COMBLE :
    ON FAIT CROIRE QUE C EST LA FAUTE DES PHARMACIENS!!!!!!!!!!

  • 09/01/2015 à 11:10
    wXvURZF99
    alerter
    La réaction a été supprimée car elle ne respecte pas la charte du site.

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...