24/04/2008 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
Le procès en appel opposant Univers Pharmacie, Directlabo, l’USPO et l’UNPF au groupe Leclerc a bien eu lieu ce matin, à Colmar. L’avocat des groupements et syndicats officinaux a réitéré ses arguments développés lundi lors de l’audience en première instance et demandé une nouvelle fois « l’arrêt de cette campagne caricaturale » qui « porte préjudice à l’ensemble des pharmaciens ». La cour d’appel rendra son arrêt le 7 mai. En attendant, Leclerc stoppe sa campagne télé et modifie ses annonces presse et Internet.
De son côté, Michel-Edouard Leclerc a déclaré hier à Pratispharma.com que les procès qu’on lui fait « sont autant de lieux de débat qui vont nous permettre d’évoluer. Je crois que c’est très bien finalement parce que ça va servir d’exutoire, et je ne dis pas ça pour fanfaronner ». Le patron du groupe Leclerc a rappelé qu’il n’avait « jamais arrêté de parler avec les pharmaciens, y compris ceux qui crient fort ». Il fait remarquer qu’« il y a des jeux de rôle. Quand on est leader syndical d’une profession, quand on est à l’ordre des pharmaciens, on tient un discours en privé et un autre peut-être plus agressif et fédérateur dans les médias, et probablement moi aussi. Mais au-delà de ça, je vous assure que les hommes se parlent. On se retrouve évidemment à beaucoup d’occasions, non seulement dans les ministères mais aussi dans la vie ». Pour Michel-Edouard Leclerc, « passé le temps de la querelle corporatiste, on va s’apercevoir […] qu’il y a de la place pour tout le monde, et surtout que le débat peut être approché de manière positive, non seulement pour la corporation mais aussi pour l’usager ».





Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...