07/11/2013 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Face à la fronde des vétérinaires contre le projet de loi restreignant leur délivrance d'antiobiotiques et à la reculade du gouvernement la semaine dernière sur le découplage, l'Association de Pharmacie Rurale (APR) « exige de pouvoir participer» au groupe de travail prévu sur ce sujet.


L'APR déplore, dans un communiqué publié ce jour, que « la profession vétérinaire revendique avec succès le droit à la délivrance de médicaments et en particulier d'antibiotiques sans contrôle ni gardes fous» . 

Les deux ministères concernés (Santé et Agriculuture) ont en effet indiqué le 4 novembre que « la mesure de découplage initialement envisagée sera utilement remplacée par plusieurs dispositions introduites dans le projet de loi d'avenir pour l'agriculture.»

Selon le syndicat national des vétérinaires d'exercice libéral (SNVEL), plus de 10 000 vétérinaires ont manifesté à Paris le 6 novembre.






Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...