15/11/2017 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Anne Drouadaine

Une seconde importation d’Euthyrox (ancienne formulation française de Levothyrox) aura lieu à la fin de l’année ou début 2018, a confirmé le laboratoire Merck. Pour Le Moniteur des pharmacies, Thierry Hulot, P-DG de Merck en France, répond aux questions que les pharmaciens se posent. Pourquoi une nouvelle importation d’Euthyrox en France ?Cette seconde importation va être réalisée à la demande de l’ANSM, car l’installation de formes thérapeutiques alternatives à la nouvelle formule de Levothyrox a pris un peu de temps ; et ce, afin de permettre aux patients de rééquilibrer leur traitement avec une nouvelle formulation. Patients et prescripteurs ont désormais un ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Les dernières réactions

  • 15/11/2017 à 17:16
    pomfer
    alerter
    Enfin on prend en considération notre mal être provoqué par le changement de formule , j'ai eu de l'Euthyrox par chance et cela m'a permis de rétablir un bilan thyroïdien qui me convient et, d’atténuer considérablement les effets secondaires qui perturbaient ma vie!!!
  • 15/11/2017 à 23:13
    brucine
    alerter
    "Cette seconde importation va être réalisée à la demande de l’ANSM, car l’installation de formes thérapeutiques alternatives à la nouvelle formule de Levothyrox a pris un peu de temps ; et ce, afin de permettre aux patients de rééquilibrer leur traitement avec une nouvelle formulation"

    En français, cela signifie que cette nouvelle importation est à nouveau provisoire en attendant des "alternatives" (et ce qui est logique puisque Euthyrox n'a pas d'AMM en France), et que donc il ne sert à rien de reculer pour mieux sauter, changer il faudra, en attendant des "thérapeutiques alternatives" dont, sauf à être fakir, personne ne connaît à ce jour "l'acceptabilité".
  • 16/11/2017 à 10:13
    MAURICE
    alerter
    C'est quand même un drôle de jugement, exclure les malades des autres départements, est extraordinaire, la justice territoriale, prendra t'elle le pas sur la justice nationale?

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Enquête flash

Votre rémunération a-t-elle baissé en 2017 ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK