16/10/2017 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Matthieu Vandendriessche

C’est toujours non. Dominique Giulini, président de l’AFIPA (association française de l’industrie pharmaceutique pour une automédication responsable) a réaffirmé son opposition à la vente de médicaments en dehors des officines, vendredi 13 octobre aux Rencontres du groupement Pharmactiv. « Les médicaments, on doit les trouver dans une pharmacie, là où c’est sécurisé. On ne veut pas développer le business, comme cela se fait ailleurs en Europe, à côté des bonbons », a souligné Dominique Giulini, qui confie avoir évoqué le sujet avec un conseiller du Premier ministre. La question de la stratégie des laboratoires OTC se pose d’autant plus que certains d’entre ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Les dernières réactions

  • 16/10/2017 à 15:45
    Jarod
    alerter
    Alors c'est bien !
    Probléme ce n'est pas l'industrie de l'OTC qui aura le dernier mot !
    Et quand on sait que notre très cher Jupiter 1er du nom était à 2 doigts de nous torpiller à ce sujet en 2014 ce n'est pas gagné !!
  • 16/10/2017 à 21:01
    Casquette
    alerter
    Surprenant cette déclaration lorsque l'on sait que la majorité si ce n'est tous les laboratoires pharmaceutiques ont développé des lignes de gammes en parallèle spécifiques pour les GMS.

    Peut etre effectivement, que les contrats actuels sont satisfaisant pour rentabiliser les lignes de production déjà ouvertes ou a rentabiliser par ce type de gamme.

    A se demander si les labos ne jouent pas un double jeu.
    Vendre en majorité leurs productions aux groupements et coopératives en épargnant des coûts de promotions publicitaires pour faciliter le conseil de leurs produits, et transformer ces coûts en promotion de leurs gammes GSM.

    C'est la solidarité pharmaceutique !
    Certains comme SANOFI ont préféré se recentrer sur leurs productions médicamenteuses en abandonnant leur OTC et leur portefeuille très rentable comme la gamme vétérinaire.

    Mais tous sont contre !
    enfin dans les mots....
  • 16/10/2017 à 21:44
    phrmaco2b
    alerter
    Casquette ,j ai rien compris a ce que tu a dis mais je suis d accord avec toi
  • 16/10/2017 à 23:19
    pharmaco2b
    alerter
    et viva el fronte!!
  • 17/10/2017 à 06:09
    MAURICE
    alerter
    Peut-être que les crises sanitaires a répétition font réfléchir les labos à la nécessité d'avoir un interlocuteur qualifié et responsable, ce qui n'est pas le cas des diplômés en pharmacie, qui perdent leur savoir, par manque de pratique ?
  • 17/10/2017 à 10:30
    miroirauxalouettes
    alerter
    Les industriels craignent les centrales d'achats des GMS surpuissantes. Ce n'est pas pour la sauvegardes de la santé publique. Ils sont tellement bien chez les pharmaciens avec leur réseau dense et éclaté avec des centrales d'achats sous forme de puzzle.
  • 17/10/2017 à 16:54
    BREZHONEG
    alerter
    Enfin une bonne nouvelle dans le Monde de l'Economie de ce soir : les hypers a la lutte pour leur survie ! Champagne! leur modele economique dépassé ! par des drives ou autres,où il n'y a pas de galeries marchandes! re-champagne !
  • 17/10/2017 à 18:10
    Pharma44
    alerter
    Oui, enfin je crois surtout que ce monsieur est allé à un congrès de pharmaciens leur dire ce qu'ils avaient envie d'entendre pour se faire bien voir. On le voit mal y aller pour dire autre chose.

    Il faudrait surtout vérifier qu'il tiendra toujours ce discours avec tout le monde !

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Enquête flash

Pensez-vous que le conseil soit de qualité dans les officines ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK