02/10/2017 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
Cueillette champignons, intoxication champignon, 181 cas champignons, conseils récolte champignons, champignons pixabay

L’Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation), la DGS (Direction générale de la santé) et les centres antipoison recommandent aux amateurs de cueillette de champignons d’être vigilants et ont rappelé dans un communiqué diffusé lundi 2 octobre les bonnes pratiques à respecter. 

Les centres antipoison ont en effet enregistré une hausse des cas d’intoxications liées à la consommation de champignons : 181 cas ont été signalés au cours des deux dernières semaines, tandis que le nombre de cas variait jusqu'alors de 15 à 50 cas par semaine entre juillet à fin août.

Ainsi, l’Anses et la DGS recommandent notamment aux cueilleurs de ne ramasser que les champignons parfaitement identifiés, en bon état, de prélever la totalité du champignon (pied et chapeau) et de photographier la cueillette (une photo pouvant être utile au pharmacien ou au médecin du centre antipoison en cas d’intoxication). En outre, la consommation de champignons doit se faire en quantité raisonnable après une cuisson suffisante et les champignons cueillis ne doivent jamais être proposés à de jeunes enfants.






Anne Drouadaine

Les dernières réactions

  • 02/10/2017 à 23:16
    pharmaco2b
    alerter
    bien!mais combien de cas mortels <
  • 03/10/2017 à 10:23
    Coca
    alerter
    test2
  • 03/10/2017 à 15:02
    apidb
    alerter
    Connait-on la nature des intoxications et quelles sont les espèces incriminées ? Dans notre région on a beaucoup de clicocybes nébuleux ("les gros pieds" ou "gris de sapins" comme les gens disent ici : champignon réputé suspect avec des accidents digestifs aléatoires sans gravité (M. Bon) mais que tous les gens locaux consomment sans modération car trouvé en grande quantité : c'est une des causes des intoxications rencontrées : mais je pense surtout à la confusion avec l'entolome livide qui elle, ne pardonne pas ! Attention aussi à la confusion entre le meunier et les petits clithocibes blancs, les cèpes avec le bolet satan...J'ai retrouvé dans le panier d'un patient 3 lactaires à toison au milieu de plusieurs lépiotes pudiques cueillies par une voisine !!!) Attention aussi aux petites lépiotes toxiques et bien entendu l'amanite phalloïde que l'on trouve partout...Alors comme tout bon pharmacien, sachez renseigner, tout au moins éduquer vos patients sur les dangers des champignons... sinon orienter vers un spécialiste !

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Enquête flash

Pensez-vous que le conseil soit de qualité dans les officines ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK