18/09/2017 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Laurent Lefort

La confirmation, vendredi 15 septembre, par la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, du retour temporaire de l’ancienne formule de Levothyrox a déclenché les foudres des représentants syndicaux pharmaceutiques. Dans un message envoyé à ses adhérents, Philippe Gaertner, président du syndicat FSPF, fait remarquer que « les patients ont besoin de conseils et se tournent, au quotidien, vers leurs pharmaciens. Sans information directe, les pharmaciens doivent désormais les conseiller grâce aux éléments recueillis dans les médias. » Le syndicat souligne au passage des semaines de communication contradictoire.  A la suite d’une réunion avec les associations de patients, le 6 septembre, le ministère a indiqué ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Les dernières réactions

  • 18/09/2017 à 12:51
    Jarod
    alerter
    Ah c'est sur que c'est un festival de prises de décisions de la part des instances depuis quelques temps ! On se demande si ils ont passé un seul jour de leur carrière sur le terrain !!
    Nous on y est et on serait limite bien plus à même de les prendre à leur place !
  • 19/09/2017 à 07:04
    MAURICE
    alerter
    J'étais surpris du silence des syndicats dans cette crise, du traitement uniquement médiatique.
    Il est à craindre hélas que quel que soit le gouvernement, seul le trio Ministre-Patient-Média ait son mot à dire.
    pas étonnant que la France déraille complètement.
  • 19/09/2017 à 08:47
    Nick64
    alerter
    Dictature
  • 19/09/2017 à 09:00
    Marcus
    alerter
    En tout cas, nous pharmaciens, sommes livrés à nous même au comptoir car la communication du labo, du ministre, de l'Agence du médicament est désastreuse.
  • 19/09/2017 à 13:26
    Wybymiel
    alerter
    Je ne vois pas où il y a dictature ?
    Je ne vois pas où il y a une crise?
    Il y a quelques jours Brucine déclarait "que ces malades étaient des clampins,je cite,et qu'ils n'avaient qu'à passer leur chemin!
    Si tous les pharmaciens avaient pris la peine de lire la circulaire et au lieu de dire que les boîtes avaient changé de couleur,auraient prévenu leurs patients d'un changement de formule et de faire une TSH dans les 6 semaines, nous n'en serions pas là !!!
  • 19/09/2017 à 17:02
    MAURICE
    alerter
    Wybimiel les pharmaciens ont lu la circulaire, et ont fait leur boulot, le problème ne vient pas du produit, ( sinon il ne reviendrait pas TRANSITOIREMENT ), et ce que l'on critique, c'est la communication désastreuse de la ministre de la santé,qui n'a fait qu'amplifier le problème, d’où la colère compréhensible de nos syndicats, devant des mesures prises, en dépit du bon sens .
  • 19/09/2017 à 19:14
    BIRDIE
    alerter
    Vous en êtes encore à un pb de com?
    Vous n'avez rien compris.
    Com ou pas, le produit rend malade.

    Prenons le taureau par les cornes et cherchez un peu au lieu de survoler le pb.
  • 19/09/2017 à 19:32
    Marcus
    alerter
    Birdie, vous nous prenez pour des abrutis, c'est ça???
  • 19/09/2017 à 19:48
    BIRDIE
    alerter
    C'est vous qui le dites mais en tout cas c'est comme cela que nous, nous avons été traités.

    Nous aurions aimé de la part de pharmaciens un peu plus de soutien et peut-être admettre que ce n'est pas juste un pb de dosage.

    Quand on arrive pour le renouvellement de gouttes et que l'on se fait renvoyer en nous culpabilisant. Oui vous aviez eu une directive, je le sais.

    Des pharmaciens ont-ils remontés à leur hiérarchie dans quel état nous étions?
    Avez-vous fait une quelconque remontée?

    Que les malades à réagir?

    Si c'était le cas, je vous dis merci mais cela n'apparaît nulle part. Pb de com?

    A priori la plupart des pharmaciens sur ce site n'ont eu aucune plainte.

    Où se trouvent donc ces malades?
  • 19/09/2017 à 21:07
    Wybymiel
    alerter
    Birdie gardez votre énergie pour vous soigner. Vous parlez à des murs dérangés de leur quotidien. Leur syndicat s'énervent c'est pas grave ils ont tout ce qu'il faut pour se soigner .
    Nous ,nous avions que le syndicat des cons pour défendre des abrutis !!!!
    Je leur souhaite de conserver leur thyroïde toute leur vie.
    '. Le Levothyrox va être transitoire ? Attendez que les enquêtes sois terminées.Il n'ont pas lu le livre du Dr Dalbergue sur les pratiques du labo Merck. Ils ne diront peut-être plus que ce n'est pas le produit qui pose problème !!!
  • 19/09/2017 à 22:08
    Jarod
    alerter
    @ Birdie
    je veux bien que vous reportiez votre colère sur les pharmas (c'est vrai que certains confrères comme certains medecins G n'ont pas pas leur job totalement) mais le responsable prioritaire dans tout ça c'est l'ANSM
    1- dans le courrier elle demandait de réaliser le dosage chez CERTAINS patients alors que TOUS aurait été la solution ( même si au final la nouvelle formule pose problème pour 1%.)
    2- c'est elle qui a demandé à changer pour des raisons de stabilite certes mais sans concerter ni les patients ni les professionnels de santé ! il n'y avait pas de plainte avant !
    et 3- quand bien même elle anticipe les directives de Merck qui va progressivement arrêrer la prod' au lactose pour le mannitol c'était à elle de prévoir que, sur un médicament à marge thérapeutique étroite, il fallait parer à tout problème en laissant ou en autorisant sur le marché une formulation au lactose pour les patients qui subiraient un décalage de biodisponibilté avec la nouvelle formule entrainant des variations plus ou moins importantes de TSH avec effets indésirables à la clé !
    l'ANSM fait n'importe quoi en 2017 ! on y peut rien ! En l'espace de 2-3 mois il ont réussi l'exploit de cumuler le raté du lévothyrox et la gestion calamiteuse et irresponsable sur la codéine !
  • 20/09/2017 à 18:48
    MAURICE
    alerter
    Wybimiel je vis depuis1981 avec 1/3 de thyroïde, je connais très bien cette pathologie. Je sais aussi, qu'il faut apprendre à se calmer, à surmonter ses angoisses, sinon nos hormones partent dans tous les sens, ( quand ça m'arrive j'en ai pour deux à trois jours a m'en remettre) on ne nie pas que quelques patients, peuvent être affectés par la nouvelle formule, personne n'est capable de dire pourquoi.
    Mais il y a une chose dont je suis sur, c'est que le climat d'anxiété, véhiculé par les médias et internet, crée une panique qui entraine des troubles. Alors calmez vous respirez faite de sophrologie, du yoga, ce qui vous convient, et consultez votre médecin, et cherchez l'équilibre, ailleurs que dans la colère.
  • 23/09/2017 à 21:03
    BIRDIE
    alerter
    Merci Jarod.
    Bien résumé.

    Je ne reporte aucune colère mais des constatations simples de mon vécu.
    Nous nous défendons alors que nous avons subi et en plus il faudrait dire merci.
    Heureusement que j'ai pris le taureau par les cornes pour que je puisse reprendre le travail et m'en sortir.

    Le mot colère est dans le titre de ce post.
    Bien aimé que votre colère se manifeste pour aider tous ceux qui ont subi cette nouvelle formule.

    Je ne commenterai plus ce post, inutile puisque certains continuent de nous parler comme si nous étions psycho.
    Basta!!!
  • 28/09/2017 à 20:23
    Bibs
    alerter
    Donc, heureusement que les médias en ont parlé de ce problème, car sinon, certaines personnes en détresse en seraient encore à multiplier des examens inutiles, à creuser le trou de la sécu, et à croire les "professionnels de santé" leur seriner que "c'est dans leur tête" => bel aveu d'incompétence !!
    Désolée, mais MERCI les médias ! ils ont peut être rassuré, et sauvé du désespoir certaines vies humaines, pas comme le manque total d'empathie de certains.. dans le secteur de la santé, c'est dommage..
    Je réitère ma question :
    Comment plusieurs personnes peuvent avoir des effets indésirables, avec une tsh "dans la norme" ?? et à mon avis, cela représente plus que 1%.......

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Enquête flash

Votre rémunération a-t-elle baissé en 2017 ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK