18/07/2017 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Matthieu Vandendriessche

Il ne devrait pas y avoir de surprise, ce jeudi 20 juillet, lors de la séance de signature de l’avenant conventionnel 2018-2022, au terme de plus de cinq mois de négociation entre l’Assurance maladie et les syndicats représentatifs FSPF (Fédération des syndicats pharmaceutiques de France) et USPO (Union des syndicats de pharmaciens d’officine). L’USPO sera signataire, a-t-elle rappelé dans un communiqué diffusé ce mardi 18 juillet. Selon le syndicat, l’avenant conventionnel « valorise l’acte pharmaceutique et désensibilise la marge des pharmacies du prix du médicament pour la transférer vers des honoraires de dispensation lié à l’ordonnance, lié à l’âge et aux ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Les dernières réactions

  • 18/07/2017 à 22:04
    marred
    alerter
    pas accès aux articles!!!! tant pis
  • 19/07/2017 à 06:40
    MAURICE
    alerter
    Les pharmaciens sont les éternels cocus du monde de la santé. Et vu l'incompétence de Macron qui n'était pas au courant des textes votés par son patron Hollande, alors que tout le monde était au courant d'un déficit de 8 milliards, sauf lui?
    On n'est pas prêt de sortir de l'ornière.
    Attendons les mauvais coups a venir, type ouverture du capital (Rotchild et autres ) diffusion massive des pharmacies Low-Coast, ouverture massive des sites internets, et ensuite quand il n'y aura plus assez de pharmacies, suppression de quotas.
    Ras le bol de ce Jacobinisme-Jupitérien.
  • 19/07/2017 à 10:34
    BREZHONEG
    alerter
    toujours pas de prise de conscience que la baisse des prix a une limite,que les grands labos internationaux sauront rappeler par la penurie au petit marché qu'est la France pour eux.Et comme l'inflation est de plus en plus souhaitée par le FMI,etc.., il faut aussi veiller a ce que l'honoraire non evolutif ne nous" protege pas",si l'on peut dire, de l'augmentation des prix et des charges.

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Enquête flash

Votre rémunération a-t-elle baissé en 2017 ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK