04/07/2017 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
Elysée, Matignon, syndicat, USPO, conseillers DR

Dans un communiqué diffusé ce mardi 4 juillet, l’Union des syndicats de pharmaciens d’officine (USPO) indique qu’elle a été reçue ce jour à l’Elysée par la conseillère santé et solidarité d’Emmanuel Macron et, à Matignon, par deux conseillers santé d’Edouard Philippe. Des « conseillers à l’écoute », selon l’USPO.

A cette occasion et à la veille d’une dernière réunion de négociation conventionnelle, le syndicat a insisté sur « l’urgence de la situation et l’importance d’une réforme conventionnelle ambitieuse sécurisée par une enveloppe financière pluriannuelle ».

Par ailleurs, les conseillers ont interrogé le syndicat sur la dispensation des médicaments à l’unité. Pour l’USPO, fermement opposée à la mesure, « seuls le développement de la préparation des doses à administrer et la possibilité laissée aux pharmaciens de respecter la durée de traitement répondront aux problématiques du gaspillage, de l’antibiorésistance et de l’adhésion des patients à leur traitement ».

D’autres réunions sont programmées régulièrement avec les conseillers pour effectuer le suivi des dispositions concernant la pharmacie d’officine.

 






La rédaction vous conseille ( réservé aux abonnés)

Les dernières réactions

  • 05/07/2017 à 11:33
    BREZHONEG
    alerter
    La Ministre,l'Elysée,tout le monde est a l'ecoute....depuis 2 ans ou plus, mais pour le passage aux actes, rien.Et l'escroquerie continue, avec ,COMME RESULTAT, je cite le communiqué de l'uspo de ce matin : la marge diminue 2 fois plus vite que le C.A. depuis le debut de l'année. Alors qu'avec l'ancienne marge au pourcentage, ca baisserait au seul rythme du C.A,.Ce qui prouve qu'apres 2 ans l'honoraire ne nous protege pas de la baisse des prix. Cette baisse affecte aussi les labos,avec qui nous pouvons donc constituer un front commun.
  • 05/07/2017 à 12:14
    Jean-Patrice Folco, Pharmacien titulaire
    alerter
    C'est là ou est le vrai problème : cela fait 27 ans que notre marge n'est plus au pourcentage et 17 ans qu'il existe une part forfaitaire au conditionnement, sans que les schémas de raisonnement aient été changés.
    Cela fait donc 27 ans que la marge n'évolue plus au rythme du C.A.
    L'honoraire n'étant pas lié au prix d'achat il ne peut pas protéger d'une quelconque baisse de prix pas plus qu'il ne peut être un avantage en cas d'augmentation.
  • 05/07/2017 à 18:49
    PF
    alerter
    BREHONEG, ça que l'honoraire ne nous protège pas, c'est publié tous les mois sur mon groupe FB.
    Oui sur les 5 premiers mois de l'année, la marge recule de 3.31 %, là où le CA recule de 1.7 %. C'est principalement dû à l'augmentation des dernières tranches de MDL faiblement rémunératrices, mais dopant énormément le CA
  • 05/07/2017 à 18:51
    PF
    alerter
    non, nous ne pourrons pas faire front commun avec les labos, pour la simple bonne raison qu'ils acceptent bien volontiers les baisses de prix des médicaments rentabilisés depuis longtemps, en ville, parce qu'ils sont en forte progression avec les médicaments dispensés à l'hôpital, qui eux progressent de 8 à 9 %
  • 05/07/2017 à 19:03
    BREZHONEG
    alerter
    PF ,les recents generiques du glivec et autres (descente de 2100e a 980e la boite) n'ont pas franchement dopé le c..a.
  • 07/07/2017 à 17:34
    drlouzou
    alerter
    Begermer Mad la compagnie ! Quand nous aurons pas compris que "Mis à part les beaux discours et belles promesses" , les apothicaires ne sont que une variable d'ajustement économique dans les comptes de l'assurance maladie. Allez pour reprendre les paroles de certaines Radio : "Stop ou encore"??

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Enquête flash

Votre rémunération a-t-elle baissé en 2017 ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK