03/05/2017 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Loan Tran Thimy

Deux projets de textes réglementaires fixant les conditions d’expérimentation de vaccination antigrippale à l'officine ont été transmis le 2 mai aux syndicats de pharmaciens FSPF et USPO. Ils proposent de rémunérer 4,50 euros tout pharmacien qui participerait à cette expérimentation. Pour la FSPF, ce montant est « inacceptable » car incompatible avec les contraintes administratives et techniques imposées à l’officine. « Pour pouvoir vacciner, certaines contraintes demandées à l’officine sont supérieures à celles des autres professionnels de santé, comme l’obligation d’avoir une messagerie sécurisée », déclare Philippe Gaertner, président de la FSPF, dans un communiqué diffusé ce mercredi 3 juin. « La vaccination nécessite une adaptation ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Les dernières réactions

  • 03/05/2017 à 20:41
    loule
    alerter
    Ce n'est que le tarif conventionnel si je ne m'abuse
  • 03/05/2017 à 20:44
    Lachesis
    alerter
    Engager sa responsabilité pour 4,50€ me donne des frissons : état grippal peut-être !!!!
  • 03/05/2017 à 21:27
    Nico Wong, Pharmacien adjoint
    alerter
    Oh la bonne blague 4e50 par acte. Ubérisation pharmaceutique à tout bout de champ!
    Et le vaccin il est compris dans le pack?
    Messieurs les syndicats réveillez-vous avant que ne sonne l'hallali!
  • 03/05/2017 à 21:56
    ADH
    alerter
    4 misérables euros et quelques pour un acte qui va prendre ~10 minutes de temps pharmacien +15 minutes de surveillance + paperasse= Perte nette...
    Alors oui ce n'est qu'une "expérimentation" mais si on accepte de partir sur ce genre de base on continuera à se faire manquer de respect jusqu'au bout.
    Comment voulez-vous motiver le titulaire pour qu'il pousse son équipe à vacciner un max s'il n'a aucun intérêt économique?
  • 04/05/2017 à 01:05
    greghug33
    alerter
    "Comment voulez-vous motiver le titulaire pour qu'il pousse son équipe à vacciner un max s'il n'a aucun intérêt économique?"
    La santé publique et la prévention contre une maladie qui a couté la vie à 14000 personne cet hiver, ca suffisait pas ?
  • 04/05/2017 à 08:26
    MAURICE
    alerter
    L'objectif des syndicats remplacer la marge par des honoraires de mission,
    L'objectif de la CPAM, remplacer la marge par des honoraires non rentables, donc non pris par les pharmaciens, mais comptabilisés.
    Les cocus les officinaux
  • 04/05/2017 à 09:38
    Lanlan 54
    alerter
    Il faudrait encore pouvoir discipliner notre patientèle et fixer un jour précis vers septembre octobre pour faire la prophylaxie collective de la grippe par la vaccination officinale . Tous nos patients seraient informés par courrier que la vaccination à l'officine X aura lieu le 15 septembre 2017 toute la journée pour être remboursé à 100 % sinon...
  • 04/05/2017 à 10:18
    cabernet
    alerter
    aucune autre profession que la notre accepte ces tarifs de misère et en plus avec un tiers payant... il est largement temps de se mettre debout avant que nos entreprises soient submergées !!
  • 04/05/2017 à 13:46
    gegen
    alerter
    Je continuerai à me faire vacciner par mon infirmière favorite !!!
  • 05/05/2017 à 18:30
    robopouy
    alerter
    Avant d'augmenter la visite des médecins à 25 euros, la cpam aurait dû penser aux missions futures des pharmaciens , et cesser de nous prendre pour des bénévoles professionnels !!
  • 05/05/2017 à 19:05
    Dubois Paul, Étudiant en pharmacie
    alerter
    @greghug33

    Je suis tout à fait d'accord avec vous. Mais dans la réalité, un chef d'entreprise, même pharmacien, pousse là où il y a de la marge.

    Alors oui les pharmaciens qui font bien leur boulot même quand ça va l'encontre leur propre intérêt ça existe (analyse pharmaceutique digne de ce nom, optimisation thérapeutique, etc), mais ce n'est pas la majorité.

    Voilà pourquoi je trouve ce prix stupide. Si l'objectif de santé publique était réellement soutenu par l'Assurance maladie, elle y mettrait les moyens. Mais comme ces politiques ne pensent que sur le court terme, de budget en budget, les mesures de fond qui permettent en fin de compte de réduire les dépenses ont toujours du mal à passer.

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Enquête flash

Pensez-vous, comme la Cour des comptes, qu'il y ait beaucoup trop d'officines en France ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...