28/04/2017 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
médicament, traitement, asthme, hypertension artérielle, diabète

Comment améliorer l'observance sur les trois pathologies chroniques que sont l'asthme, l'hypertension artérielle et le diabète de type II ? C'est cette question qui a été le moteur de l'étude réalisée par IMS Quintiles et le Cercle de réflexions de l'industrie pharmaceutique (CRIP) sur l'observance thérapeutique. Etude conduite sur une longue période (entre juillet 2013 et avril 2016).

Les tendances qui s'en dégagent vont à l'encontre de certaines idées reçues.

- Les patients qui ont une certaine ancienneté dans leur traitement et les polymédiqués sont les plus observants.

- A l'inverse, les personnes qui changent souvent de pharmacie et qui subissent des modifications de traitement risquent d'être moins observantes. Ainsi que celles débutant un traitement.  « C'est une surprise de cette étude, note Stéphane Sclison, directeur de la stratégie chez IMS Quintiles. Cet élément doit être pris en considération dans le parcours de soin. Le médecin doit signifier, en l'indiquant par exemple sur l'ordonnance, que le patient débute un traitement pour qu'à l'officine ce dernier soit encore mieux accompagné afin de faciliter l'observance» .

« Etre bien suivi, avec des visites régulières chez le médecin et avoir un pharmacien référent sont des éléments qui participent à une meilleure observance» , poursuit Claude Le Pen, consultant pour IMS Health.

Face à ces constats, IMS Quintiles et le CRIP proposent huit recommandations pour améliorer l'observance. Parmi elles :

- créer un entretien d'observance ;

- Intégrer l'observance dans les rémunérations sur objectifs de santé publique (ROSP) ;

- Matérialiser de façon visuelle l'initiation ou le changement de traitement sur l'ordonnance ;

- Concevoir un guide d'aide à l'observance. « Nous faisons des piqûres de rappel et des recommandations. Ensuite, c'est aux acteurs publics habilités de concevoir un guide et dégager des pistes d'action» , conclut Vincent Bildstein, président d'IMS.






Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Enquête flash

Avez-vous été contacté par Amazon pour vendre de la parapharmacie ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...