27/04/2017 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
pharmacie

Le moral n'est pas au beau fixe. La sixième édition de l'Observatoire annuel de CMV Mediforce des professions libérales de santé révèle que les pharmaciens se montrent plus pessimistes qu'en 2016 (sur un échantillon de 62 pharmaciens interrogés à partir d'un panel de 495 professionnels de santé). 

Cette année, ils évaluent à 4,4 sur 10 la situation générale actuelle de leur profession, alors qu'ils l'avaient notée à 4,7 en 2016.

Seuls 9 % d'entre eux évaluent de façon très positive leur métier, avec une note de 8 à 10. A noter : ils sont moins confiants que les autres professions libérales de santé dans leur ensemble (médecins généralistes, chirurgiens-dentistes, infirmières, kinésithérapeutes, vétérinaires, radiologues et biologistes) dont la note globale est de 5.

L'appréciation des pharmaciens est encore plus mauvaise quand il faut parler d'avenir : la situation de leur profession dans les prochaines années est évaluée à 3,8 sur 10, avec 65 % de notes allant de 1 à 4, contre 4,1 pour l'ensemble des professions libérales de santé.

En outre, moins d'un pharmacien sur deux (47 %) choisirait le même métier si c'était à refaire, alors que la proportion s'élève à 65 % pour toutes les professionnels de santé confondus. Et, en toute logique, les officinaux sont seulement 34 % à recommander à un jeune d'exercer leur métier en libéral aujourd'hui.

Un peu de baume au cœur pour terminer : l'étude montre toutefois des signes de satisfaction dans l'exercice du métier de pharmacien pour 68 % des officinaux de l'échantillon, sans détail précis sur les critères.

Par ailleurs, les pharmaciens déclarent disposer d'outils informatiques performants qui les aident à mieux faire leur travail (84 %). Nettement plus que l'ensemble des catégories (72 %).






Les dernières réactions

  • 27/04/2017 à 13:00
    plenesia
    alerter
    Ouf! La morale est sauve.
    Matraqués de toutes parts on garde une lueur d'espoir malgré tout ce qui nous tombe dessus
  • 27/04/2017 à 15:01
    drlouzou
    alerter
  • 27/04/2017 à 17:58
    charivari
    alerter
    et malgré tout ça dimanche, il y en a encore beaucoup, à croire le sondage qui vont voter n'importe quoi!
  • 28/04/2017 à 07:08
    MAURICE
    alerter
    Aucun candidat n'a pris la mesure du pessimisme pour ne pas dire désespoir de la profession.
    Les Déserts médicaux s'amplifient,
    La concurrence sauvage s'amplifie
    les marges s'effondrent.
    le cauchemar de la distribution a l'unité, est annoncé
    Tout va bien.
  • 28/04/2017 à 11:17
    BREZHONEG
    alerter
    Jamais la Profession n'a encaissé un tel ouragan depuis 3-4 ans.Les officines ont fermé par centaines,etc mais
    "la situation est stable". Moi j'ai stoppé toute cotisation aux syndicats, et j'attends avec impatience que celle de l'ordre ne soit plus obligatoire. La nature ayant horreur du vide, les places des orga. asphyxiées seront peut etre occupées par des gens combatifs (le combat continue,ouaf,ouaf, dernier message de la fédé ).
  • 28/04/2017 à 18:45
    chelo
    alerter
    c'est très simple : Macron c'est la mort de notre profession. Et de quelques autres....
    Le Pen c'est au moins le respect de nos trois pilliers.
    Après on décide de se suicider ou pas......
  • 29/04/2017 à 15:18
    ppp
    alerter
    alliance Dupont-Aignan le Pen un espoir pour la pharmacie ?

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Enquête flash

Votre rémunération a-t-elle baissé en 2017 ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK