29/03/2017 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Loan Tran Thimy

Lors de la cinquième séance de négociation avec les deux syndicats de pharmaciens (FSPF et USPO) le 28 mars, l’Assurance maladie a accepté d’introduire une clause de revoyure qui permet aux partenaires conventionnels de déclencher de nouvelles négociations en cas d’évolution négative de la rémunération officinale. « Cette clause traduit la demande de l’USPO sur le contrat pluriannuel. C’est une avancée importante même s’il reste encore à négocier le taux d’évolution », reconnaît Gilles Bonnefond, président du syndicat. Selon Philippe Gaertner, président de la FSPF, le taux proposé par l’Assurance maladie est de -1 %. « Cette proposition est pour le moment inacceptable. ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Les dernières réactions

  • 29/03/2017 à 12:13
    BREZHONEG
    alerter
    Question du naif de service : L'inflation sera t elle une evolution negative de notre remuneration? Moi je crois que ce qui serait bien, ce serait d'avoir un pourcentage fixe sur le prix de vente,puisqu'apres avoir beaucoup baissé,les prix vont finir par atteindre un plancher incompressible.Sinon ,si les prix continuent a tendre vers zero,les livraisons des grands labos internationaux tendront aussi vers zero.La Secu sera ravie,mais pas la population ni nous.
  • 29/03/2017 à 22:22
    Solu
    alerter
    En effet, ne pas tenir compte de l'inflation ou de la déflation ( très peu probable ?) ressemble à des arguments de négociation classique pour une profession de gestionnaires non avertis que nous sommes ... globalement !
  • 29/03/2017 à 23:58
    ouf
    alerter
    indexer les honoraires sur le taux d inflation , comme pour les salaires serait plus prudent !
  • 30/03/2017 à 07:01
    MAURICE
    alerter
    Rien a espérer les pharmaciens doivent être plumés.

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Enquête flash

Pensez-vous, comme la Cour des comptes, qu'il y ait beaucoup trop d'officines en France ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...