24/03/2017 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Loan Tran Thimy

Lors de la séance de négociations du 22 mars, l’Assurance maladie et les deux syndicats de pharmaciens (FSPF et USPO) ont abordé les nouvelles missions. Parmi les pistes déjà évoquées lors de la séance du 2 mars, deux thèmes prioritaires ont été retenus pour leur mise en place dans un premier temps, en cas d’accord : le bilan de médication et l’accompagnement des patients âgés de 65 ans et plus en ALD ou de plus de 75 ans et le dépistage du cancer colorectal. Les négociations ont achoppé néanmoins sur la question de la rémunération de ces nouvelles missions. La Cnamts proposerait de ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Les dernières réactions

  • 24/03/2017 à 23:41
    pharma37
    alerter
    hum
  • 25/03/2017 à 09:46
    MAURICE
    alerter
    comme d'habitude transférer la marge sur des honoraires non rentables, En gros payer de moins en moins.
  • 25/03/2017 à 10:53
    BREZHONEG
    alerter
    Les gens jeunes n'ont jamais le temps,et les vieux,le Docteur vient tous les mois.Nous n'aurons donc que peu de succes en proposant ces activités chronophages,tres efficaces par contre pour continuer notre ecrasement economique. Le temps est venu de la Greve,la vraie,pas celle de 1 jour de ceci ou de cela, mais la greve des vocations.La Greve des inscriptions en fac .Chaque année,les jeunes doivent indiquer leurs souhaits pour les etudes d'apres bac.Ce sera l'occasion d'une grande premiere: toutes les professions medicales unies pour deconseiller aux jeunes un secteur qui ne peut que leur offrir une vie abimee par sa mediocrité economique et ses horaires epuisants.Vive l'informatique, c'est pas remboursé!
  • 28/03/2017 à 12:19
    coco
    alerter
    J'ADORE CEUX QUI PENSENT D'ABORD QUE C'EST INEFFICACE AVANT MEME DAVOIR ESSAYE...... pour le reste mais qu'est ce que vous croyez les mecs? qu'on a le choix ? qu'il suffit de demander pour voir notre marge augmenter ? vous rêvez !!! Vous croyez Qu'une grève à la CON pour demander plus de pognon aura un impact sur l'opinion publique qui pense que l'on est des nantis ? vous pensez naïvement que cela fera fléchir ces abrutis d'énarques ? PAS D'AUTRES ALTERNATIVE QUE LES NOUVELLES MISSIONS.... LA BOITE C'EST MORT ! LA marge va continuer de baisser et personne n'y peut RIEN ! ON EST OBLIGES DE TROUVER UN CONSENSUS, SINON CE SERA LECLERC ET OUVERTURE DU CAPITAL .... C EST CA QUE VOUS VOULEZ ? Pour une fois cessez de vous plaindre retroussez vous les manches et mettez vous au boulot bon dieu ! L'avenir nous tend les bras, camper sur une vision de la pharmacie des années 80 c'est la mort assurée !
  • 28/03/2017 à 15:51
    BREZHONEG
    alerter
    ....et proposer cette prevision aux jeunes va bien aider à la voir se realiser, la Grande Greve des vocations.On n'aura juste qu'a aider un peu,et pan! 30% du territoire en "desert medical" dans 3 ans !!!.
    Quand a MEL, le Monde de l'Eco et Entreprise du sam.25-03 publie une etude sur les Centres Commerciaux aux USA, c'est le debut de la fin,pour cause d'Amazone.Ca ferme des magasins a tour de bras, leur frequentation ayant diminué de 50% entre 2010 et 2013 ,et plus grave,les juteux loyers de galerie marchande,qui sont la rente de ces messieurs les ennemis de "la rente de monopole", se cassent la figure (plein de cases inoccupées).Mais la concurence c'est bien,c'est stimulant méme ,n'est pas Leclerc et Macron? ( pour vos futures friches commerciales,vous comptez faire quoi?)
  • 28/03/2017 à 16:04
    pharma37
    alerter
    En voilà un qui a compris ACO, AOD, Asthme dépechez vous de faire les entretiens initiaux car la suite arrive: substituts opiacés, pers agées... Alors on se bouge Un gamin de 6e comprendrait que des prix qui baissent (et ça n'est pas fini) et des incitations permanentes à moins prescrire ne peuvent générer de croissance à même de compenser les hausses de coût de structure ( salaires, loyer, energie, assurances, etc) Il est donc urgent de se déconnecter du prix sinon on compte les morts A charges constantes 400€ de ca perdu c'est 40€ de benef en moins? 40€ d'honoraire entretien c'est retrouver ces 400€ de CA disparu
  • 28/03/2017 à 18:50
    BREZHONEG
    alerter
    Oui,mais a notre epoque où tout le monde est pressé, si l'entretien, ça les emm.... ,les clients?, ou alors juste une fois pour voir? Quel est le plan B,pour un eventuel flop?

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Enquête flash

Auriez-vous aimé participer à l'expérimentation sur la vaccination antigrippale ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...