16/03/2017 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
pharmaciens, logiciels, groupements, données, santé, officine DR

Dans un communiqué du 15 mars dernier, l’Union des groupements de pharmaciens d’officine (UDGPO) indique qu’elle convoque les trois principaux LGO (Pharmagest, Smart RX et Winpharma) le 28 avril prochain à Paris afin que leurs représentants « répondent de manière précise aux questions du mandat ». L’UDGPO a en effet demandé mandat à ses adhérents et plus largement aux pharmaciens (500 mandats ont été recueillis en quelques jours) afin de poser des questions de façon formelle à leurs prestataires informatiques. Ceci après que les éditeurs de LGO ont refusé de participer à une précédente réunion, le 3 mars dernier, pour faire le point sur « l’extraction, la collecte, l’utilisation et la vente des données de santé appartenant aux pharmaciens ».

Cette initiative de l’UDGPO intervient dans un climat de polémique persistant avec l’éditeur de logiciels Winpharma.

Dans une lettre ouverte à l’UDGPO datée du 10 mars, Winpharma justifie son refus de participer à la « convocation » de l’UDGPO le 3 mars. Elle suggère que « l’intérêt de l’UDGPO pour les données des pharmacies trouve son origine dans son souci de servir les intérêts de la société Offisanté ». En effet, explique Winpharma, le vice-président et trésorier actuel de l’UDGPO, Daniel Buchinger, est également le fondateur, président et l’un des trois associés actuels d’Offisanté. L’attitude de l’UDGPO trouverait ainsi sa source dans un différent intervenu entre Offisanté et Winpharma, sous traitant technique de ce dernier.

« Chaque pharmacien est libre de s’engager ou non avec de tels prestataires de traitement de données, rappelle Winpharma. Toutes les accusations de l’UDGPO concernant une propriété que s’arrogeraient les éditeurs de logiciels de gestion sont donc infondées et chaque pharmacien le sait parfaitement ».

Winpharma considère qu’ « il se peut toutefois que les pharmaciens ne soient pas toujours suffisamment bien informés et conscients des usages qui peuvent être faits des données brutes qu’ils acceptent, en contrepartie de certains services ou revenus, de communiquer aux prestataires de traitement des données. Il appartient pourtant à ceux-ci de les informer, en toute transparence, de tous les usages qui sont faits de leurs données ».

 






Les dernières réactions

  • 16/03/2017 à 19:31

    alerter
    Juste une remarque d'ordre grammatical :
    Après que les éditeurs ont refusé, on doit plutôt écrire :
    Après que les éditeurs AIENT refusé
    Merci de me dire si je me trompe
  • 20/03/2017 à 15:52
    mvdd
    alerter
    Bonjour et merci pour votre remarque... mais elle n'est pas fondée ! En effet, selon l'Académie française, entre autres sources fiables :

    « À la différence de avant que, qui implique une notion d’éventualité, après que, marquant que l’on considère le fait comme accompli, introduit une subordonnée dont le verbe doit être mis à l’indicatif. Je rentrerai après que la nuit sera tombée. Il est parti après que nous l’avons tous salué.»

    Bonne journée à vous,

    Matthieu Vandendriessche
    Le Moniteur des pharmacies

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Enquête flash

La rentrée sera-t-elle pour vous l'occasion de mettre en place des nouveautés à l'officine (management, services aux patients, etc.) ?

Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...