16/03/2017 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Anne-Charlotte Navarro, responsable du service Moniteur expert

Olivier Véran, neurologue et membre de l’équipe Santé d’Emmanuel Macron, a détaillé mercredi 16 mars les lignes directrices du programme du candidat à l’élection présidentielle 2017. Outre le renforcement de la prévention, la lutte contre les inégalités d’accès, Olivier Véran s’est exprimé au sujet de la dispensation à l’unité. Le mouvement En marche ! a mis en place des comités chargés de réfléchir, entre citoyens volontaires, au développement des secteurs économiques français. La dispensation à l’unité figure parmi les souhaits remontés de ces consultations. « Le rapport commandé par l’inspection générale des affaires sociales (IGAS) sur ce sujet a confirmé la volonté du candidat. C’est une solution pragmatique pour ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Les dernières réactions

  • 16/03/2017 à 16:23
    plenesia
    alerter
    Et comment qu'on fait pour deblisteriser reconditionner et facturer? Le ministere nous Fournit un robot dose?
  • 16/03/2017 à 17:55
    BREZHONEG
    alerter
    Macron ferait mieux de proposer ce que demande l'Intersyndicale d'Alsace, Martin Hirsh et d'autres,c'est a dire la Secu+Mgen des fonctionnaires etendue a toute la population.Au lieu de minables 10milliemmes du budget d'economies(?) comprimé par comprimé.Pour quelqu'un qui serait parait il bon en economie,c'est curieux de ne pas vouloir deranger ses amis les Assureurs complementaires. Bulletin a mettre a la poubellle.Comme celui de Fillon,qui veut tout ouvrir vers les mutuelles,alors que c'est remplacer (progressivement) leur nebuleuse la solution toute simple.
  • 16/03/2017 à 19:44
    genepi
    alerter
    je vais acheter mes pâtes à l'unité, mon pain à la tranche et mon jus de fruit au verre........
  • 16/03/2017 à 20:17
    Mcm
    alerter
    Et il nous paye comment Macron? À la cacahuète unitaire? Et les notices à rallonge à photocopier...raz la casquette de cette profession
    Plus de marge pour financer le stock, des honoraires minables et tout le reste gratis...voilà l'avenir de l'uberisation de tout..sauf de la politique et de ses acteurs
  • 16/03/2017 à 21:18
    Gérard Weil, Pharmacien titulaire
    alerter
    Si LA cnam NE participe PAS à la rémunération de la distribution à l'unité c'est le patient qui paiera le temps et les contrôles de la délivrance.
    c'est le patient qui attendra 20 minutes sa préparation!
    c'est le patient qui aura un risque d'erreur supplémentaire!
    quand je pense qu'on nous demande un flux laminaire pour préparer uns solution d'eau oxygénée boratée que faudra t il pour préparer les antibiotiques dans des conditions normales..
    que nos dirigeant aille payer un traitement d'amoxicilline au Canada facturé à l'assurance maladie autour de 15€ alors que notre traitement de 6 jours coûte 4 € .
    essayez de faire rentrer cela dans la tête de nos politiques....
  • 16/03/2017 à 23:58
    Flippeur95
    alerter
    Macron sait à quel point c'est stupide
    Pour mémoire il a participé à un gouvernement où le sujet a été étudié puis éludé
    C'est tout le problème des énarques et des élites : persuadés d'avoir raison sur tout .....tout en ne connaissant rien à rien
  • 17/03/2017 à 09:48
    ppp
    alerter
    comment voulez vous voter pour de telles âneries
  • 17/03/2017 à 11:59
    Petitsilex
    alerter
    Surtout ne votez pas pour lui !cinq ans de hollandisme ça suffit ! On va pouvoir embaucher des deblisteuses ! On ne s en sortira pas ! Votez Fillon ! Ce sera beaucoup mieux pour les pharmaciens!
  • 17/03/2017 à 12:13
    OJF
    alerter
    Macron est le générique sucré de Hollande. Alors 5 ans de disette socialiste suffise.
  • 17/03/2017 à 14:09
    BREZHONEG
    alerter
    Mais Fillon ,ce n'est pas mieux: infeodé aux Mutelles du Mans,Axa et autres, il gardera une Secu bien mediocre pour que ses amis gagnent du fric en la completant.Il faut voter pour le ou la candidate qui mettra en place la Mutuelle de la Secu.
  • 17/03/2017 à 14:42
    plenesia
    alerter
    Non merci je ne veux pas faire de reclamation pour ACS
  • 17/03/2017 à 16:28
    mumu52
    alerter
    Je voulais voter Macron ,mais là ....
  • 17/03/2017 à 17:35
    brucine
    alerter
    "Macron est le générique sucré de Hollande"

    En effet une nouvelle famille de génériques:
    les expédients sans fait notoire.

    Quant à Fillon, l'histoire des costumes est un linge sale de trop qui ne peut que se transformer en veste.

    Mais que des considérations corporatistes entrent en jeu ou que nous nous considérions comme de simples citoyens, cette élection présidentielle est réellement terrifiante.

    Non seulement la personnalité des uns ou des autres mais aussi les conséquences du fameux système de primaires font que les tractations ont lieu ou pas après la désignation des candidats, et qu'aucun n'emporte l'adhésion de son parti ni apparemment de la population: tel médiocre ou bien tel autre sera donc élu selon un système relevant de la roulette russe, et finalement contre la majorité de la population.
  • 17/03/2017 à 19:27
    Margt
    alerter
    Logique , rationnelle les industriels devront s'adapter aux officinaux...pour le conditionnement à L'unité si MACRON l'emporte.Les pays nordiques l'utilisent depuis longtemps et personne ne se plaint .
  • 18/03/2017 à 10:35
    BREZHONEG
    alerter
    J'ai de la famille hollandaise et quand j'y vais ,je discute avec le pharmacien du quartier: la bas,c'est une pharma pour 5000 habitants,ils ont les revenus qui permettent de payer les petits sachets préparés au coup par coup. .Certains medicaments (liste assez courte) sont vendus aussi par les pharmacons (c'est vraiment le nom),qui sont un peu des droguistes. Le jour où nous auront le niveau de vie Europeen du Nord, on pourra faire de l'unitaire. Mais maintenant,non merci.
  • 18/03/2017 à 11:41
    Margt
    alerter
    Tant que la Sécu rembourse une bonne partie des médicaments donc argent publique il faut impérativement trouver une solution pour moins gaspiller .La délivrance à L'unité paraît être un ďebut de solution car ce qui compte c'est l'intérêt général et nous serons heureux d' y contribuer et tous à la fin paieront moins d'impôt même si cela sera long à mettre en place.A des temps meilleurs , pas que pour certains qui en ont bien profité. ...
  • 18/03/2017 à 15:06
    Jean-Patrice Folco, Pharmacien titulaire
    alerter
    Dans son programme électoral Emmanuel Macron préconise la vente à l'unité du médicament pour réaliser des économies en limitant le gaspillage.
    97% du total des remboursements médicaments de l'Assurance Maladie sont consacrés aux pathologies chroniques où la prise de médicaments est journalière, à vie et sur 365 jours.
    3% des remboursements de l'Assurance Maladie, soit moins de 500 millions d'€, sont consacrés annuellement aux pathologies occasionnelles d'une durée de quelques jours qui représentent le tiers des volumes de boites dispensées et qui seraient susceptibles de rentrer dans le cadre d'une vente à l'unité.
    Comment dans ces conditions est il possible de faire 7 milliards d'€ d'économies avec une proposition qui ne concernerait que moins de 500 millions de dépenses ?
  • 18/03/2017 à 15:17
    Margt
    alerter
    Les chiffres ne sont peut être pas encore complètement arrêtés...
    Mais aussi minime seait l' économie réalisée. ..selon vous ...alors il faut le tenter car il n'y a pas de petites économies ...Économiser sur l'argent public c'est bien et c'est urgent ...
  • 18/03/2017 à 16:34
    BREZHONEG
    alerter
    Faut laisser parler Margt ,Jean Patrice :o) Elle sait,elle ,que plus il ya de choses qui accablent l'officine ,plus nous devons nous rejouir du sacrifice demandé!!!
  • 18/03/2017 à 20:17
    Margt
    alerter
    Plus l'officine se porte bien en se réformant à minima - delivrance à l'unité - dans l'interêt general sans la faire trébucher bien sûr et mieux cela fonctionnera .
    Là est le challenge à respecter car il s'agit de dénier public : il ne faut pas le perdre de vue et tout le monde l'entend aisément.Une mesure raisonnable. ...
  • 19/03/2017 à 02:08
    Jean-Patrice Folco, Pharmacien titulaire
    alerter
    Personnellement il faudra m'expliquer pourquoi délivrer 1 fois 30 comprimés reviendrait moins cher que délivrer 30 fois 1 comprimé et que cela améliorerait l'observance pour un chronique qui doit prendre son comprimé tous les jours.
    Par ailleurs les comités chargés de réfléchir ont fait remonter que 1 boite sur 2 ne serait pas consommée, soit 1,5 Mds de boites par an, d'ou l'économie calculé de 7 Mds d'€ correspondant à une baisse de 35% du montant des remboursements sécu pour les médicaments, ce qui est pour le moins très surévalué d'autant que s'il n'est pas sur que conditionner 30 comprimés dans un sachet améliorerait l'observance, il est certain que le coût de distribution serait augmenté.
    Pour terminer les dépenses de remboursements ne sont pas de l'argent public puisque c'est l'utilisation de nos cotisations (la sécurité sociale est de droit privé) et non de nos impôts et que la moindre des choses serait de faire des économies sur les frais de fonctionnement qui se montent à 14 Mds d'€ par an (sécu plus mutuelles quasiment à égalité).
  • 19/03/2017 à 09:07
    Margt
    alerter
    Je constate que vous contestez les évaluations chiffrées donc officielles...alors il est difficile d'échanger objectivement...
    Oui tout le monde pense qu'il y a bcp d'économie à faire ...en ce domaine , la delivrance à L'unité est une piste - moins de cartons cyclamed - à brûler et argent public comme privé qui part en fumée...C'est simple rationnel économique bon pour la nature.Tout simplement du bon sens ...
  • 19/03/2017 à 10:51
    Jean-Patrice Folco, Pharmacien titulaire
    alerter
    Quand les évaluations chiffrées sont complètement farfelues (même officielles ce qui n'est pas le cas des chiffres fournis par Macron) elles ne sont pas contestables car elles sont sans aucune signification et ne reposent sur aucune étude sérieuse autre que des affirmations sans fondement.
    1,5 Mds de boites non consommées par an, 17 kg de médicaments inutilisés par foyer (chiffres Touraine) est ce vraiment crédible ou tout simplement objectif.
    Plus de la moitié des américains pensent officiellement que le soleil tourne autour de la terre.... je conçois qu'il doit être difficile alors d'échanger objectivement avec eux sur le système solaire.
  • 19/03/2017 à 11:39
    Margt
    alerter
    Les chiffres avancées par des organismes incontestés et incontestables comme ceux de la Cour des comptes invitent à faire des économies un peu partout ...comme la delivrance à L'unité montre son efficience dans les pays du Nord ...il serait dommage de s'en priver..
    Une bonne mesure qui ne grèvera pas l'économie officinal..mais qui réduit le gaspillage..éthique et utile..Va ds le bon sens ..

  • 20/03/2017 à 12:45
    BREZHONEG
    alerter
    parmi les economies 'un peu partout',il y a 6 ou 700 structures complementaires qui font toutes le meme chose, qu'une seule ,qui est deja operationnelle, peut faire a 10 fois moins cher.
  • 20/03/2017 à 13:23
    brucine
    alerter
    Ce serait bien que tu ne répètes pas chaque jour plusieurs fois la même chose, on a compris, mais toi, pas vraiment.

    Sur le régime Alsace-Moselle, je rappelle avoir mis en son temps en ligne un rapport parlementaire qui souligne que:
    -sa mise en oeuvre généralisée augmenterait mécaniquement le taux d cotisation des assurés, restant à savoir s'ils y sont prêts.
    -et qu'il s'agit d'un artefact, puisque ce même rapport démontre que, comme partout ailleurs, le régime primaire est déficitaire en Alsace-Moselle.
    Il n'est pas vrai que le régime complémentaire est à l'équilibre tous les ans, et même quand il l'est, c'est parce que l'Alsace-Moselle garde le pouvoir d'en moduler dans un certain cadre le taux de cotisation à cet effet, et parce que l'essentiel de ses frais de gestion est supporté par les structures primaires (CNAMTS, URSSAF...), c'est-à-dire vous et moi: s'il s'agissait d'entreprises privées, il existe un qualificatif: abus de biens sociaux.

    Sur le plan de la myriade de complémentaires, on ne doit pas confondre le regroupement de leur gestion qui existe déjà toutes proportions gardées (Almerys, Isanté...) avec la liberté d'entreprendre qui fait que nul ne peut interdire d'exister à des entreprises de droit privé.
    Sauf évidemment à les nationaliser, mais il s'agit alors davantage d'un sujet politique qu'économique, et il est dangereux: outre que l'état n'en a ni la vocation, ni les moyens, des voix comparables se sont fait entendre qui disaient que l'on trouverait également des économies d'échelle en nationalisant...les pharmaciens.
  • 20/03/2017 à 13:43
    Margt
    alerter
    Ce qui revient mon cher à tout le monde à la fois au niveau Sécurité sociale et complémentaire c'est qu'elles n'aient pas à rembourser des médicaments qui partent direct à Cyclamed.
    Élémentaire avec la délivrance à l'unité. Luttons ensemble contre le gaspillage...
  • 20/03/2017 à 15:15
    BREZHONEG
    alerter
    Repeter est malheureusement necessaire puisque Gaetner et Bonnefond traitent le sujet par le black out et continuent a proposer des greves stupides ou des defilés vite oubliés comme force de frappe ; et quand on subit la repetition egalement stupide de la "delivrance a l'unité",etudiée et repoussée il y a deja 30 ans par Bruxelles.Mais la fausse bonne idée revient encore et encore par des Margt ou autres,qui par contre, ne repondent jamais sur " 2 structures qui vendent de l'assurance,c'est plus cher qu"une seule" La mutualité et son president Mr BEAUDET sont d'une discretion de violette egalement sur le sujet.
    Seul Melenchon accepte et integre la Secu Universelle.Mais il ne sera pas au 2eme tour.Ni Macron,,qui commence a se degonfler. Heureusement que,dans la meme logique le Moniteur ne redige pas,n'imprime pas et ne distribue pas sa page droite par des structures independantes de celles de sa page gauche,avec obligation de les reunir pour le lecteur pour avoir un service complet.Pendant que MARGT revendiquera le droit de n'acheter que page par page :o).

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Enquête flash

Avez-vous de la visibilité sur votre marge pour 2018, après application de la nouvelle rémunération des officines ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...