08/03/2017 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
coordination, pharmacien, médecins, professionnels libéraux, DR

S’appuyant sur un sondage lancé dès l’été 2016 auprès des professionnels de santé libéraux sur le dispositif Paerpa (Personnes âgées en risque de perte d'autonomie), déployé depuis 2014 sur plusieurs territoires pilotes, l’Union nationale des professionnels de santé (UNPS) ne mâche pas ses mots. 

Au total, 1 444 professionnels de santé libéraux ont participé à ce sondage dont les résultats ont été rendus public ce mercredi 8 mars. Parmi eux, 72 annoncent avoir participé à ce dispositif dont 14 pharmaciens, 29 médecins généralistes, 19 infirmières et 10 masseurs-kinésithérapeutes.

Parmi ces professionnels de santé, 13 médecins généralistes, 3 infirmières, 1 pharmacien et 3 masseurs-kinésithérapeutes ont déclaré avoir abandonné le dispositif. Motifs invoqués : la lourdeur du dispositif, son inutilité et des modalités irréalistes.

Le sondage révèle aussi que concernant le plan personnalisé de santé (PPS), dont la vocation est d’aider les professionnels à organiser la prise en charge, « seulement 2 médecins généralistes sur 3 et 50 % des infirmières indiquent y avoir participé ». « Les pharmaciens et les masseurs-kinésithérapeutes sont très peu impliqués dans l’écriture du PPS », note le communiqué.

Selon l’UNPS, le dispositif actuel ne permet ni la concertation pluriprofessionnelle, ni de réels échanges d’informations sur le patient, en raison de l’absence de logiciel interprofessionnel opérationnel. De plus, « les missions et responsabilités des professionnels de santé sont insuffisamment définies et rémunérées ».

L’UNPS demande de nouveau au gouvernement de revoir le modèle afin que celui-ci réponde aux besoins de coordination des professionnels de santé libéraux.

 

 






Les dernières réactions

  • 09/03/2017 à 09:20
    BREZHONEG
    alerter
    Un dispositif basé sur les prof.de santé .....que l'on fait disparaitre dans les zones a population fortement vieillissante n'a evidemment aucun avenir. Le premier etage du dispositif doit consister a cesser l'aggression contre nous.

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Enquête flash

Avez-vous été contacté par Amazon pour vendre de la parapharmacie ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...