01/03/2017 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
Catherine Lemorton rend le SML furieux DR

« Le SML prévient tous ceux qui, aujourd’hui ou demain, seraient tentés de porter atteinte à l’exercice libéral de la médecine, qu’ils trouveront sur leur chemin et devront faire face à un conflit de grande ampleur ». Dans un communiqué adressé à la presse le 1er mars, le ton du Syndicat des médecins libéraux (SML) est rageur et le propos peut-être exagéré. Ce qui a déclenché la fureur du syndicat ? Les propos tenus le 28 février devant l’Association des journalistes de l’information sociale (AJIS) par Catherine Lemorton.

Invitée à dresser un inventaire de son action, la présidente de la Commission des affaires sociales de l’Assemblée nationale, pharmacien de profession, a en effet estimé que les professionnels de santé étaient « de fausses professions libérales subventionnées par la Sécurité sociale et les complémentaires»... 






Les dernières réactions

  • 02/03/2017 à 11:11
    BREZHONEG
    alerter
    Des que le scandaleux monopole obligatoire de la protection sociale francaise pourra etre mis en concurence, dans le cadre de la liberte de circulation europeenne des personnes et des biens,on verra que ce qui choque C.Lemorton disparaitra.
  • 02/03/2017 à 18:47
    drlouzou
    alerter

    Passé outre le coté émotionnel de réaction, Notre Consœur Mme Lemorton, n’a pas forcement tord, car derrières toutes les Conventions, nous nous trouvons « pieds et mains » liés avec la UNCAM, qui dévient indirectement, que nous voulions ou pas, notre employeur.

    Prenons 2 minutes pour réfléchir:

    1 - Dame Sécu sera notre employeur, tant que nous accepterons de recevoir des « dictats » économiques par des services administratifs (aux salaires exorbitants) pour qui nous travaillons « gratuitement ».
    2 - Dame Sécu sera notre employeur, tant que les commissions paritaires défendent leurs propres intérêts, et acceptent de se faire "enfumées" par les organismes de prestations sociales.
    3 - Dame Sécu sera notre employeur tant que ne nous opposeront pas les arrêtés de la cours européennes, demandant une refonte complète de l’assurance maladie, une ouverture de l’assurance santé obligatoire à la concurrence européenne.

    Nous pourrions continuer longtemps.
3 - Dame Sécu sera notre employeur tant que ne nous opposeront pas les arrêtés de la cours européennes, demandant une refonte complète de l’assurance maladie, une ouverture de l’assurance santé obligatoire à la concurrence européenne.

Nous pourrions continuer longtemps.
">

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Enquête flash

Pensez-vous, compte tenu de l’évolution du métier, que les services, nouvelles missions et activités spécialisées de l’officine prendront l’ascendant sur le médicament lui-même ?

Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...