16/02/2017 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
médecins, insécurité, peur Nerio9

«  L’heure n’est plus à des réflexions et à des réunions, elle est à l’action ! » Dans une lettre ouverte sur la sécurité des médecins libéraux adressée à Marisol Touraine, ministre de la Santé et Bruno Le Roux, ministre de l’Intérieur, le docteur Jean-Paul Ortiz, président de la Confédération des syndicats médicaux français (CSMF), n’y va pas avec le dos de la cuillère.

Pour la CSMF, il est urgent que des mesures fermes soient immédiatement prises. D’où une longue liste de courses :

  • Reconnaissance des numéros de téléphone des cabinets et des médecins par les services de police ou de gendarmerie ;

  • Sécurisation des cabinets médicaux par l’installation de caméras de vidéosurveillance à proximité sur la voie publique ;

  • Aide publique pour l’installation de caméras de vidéosurveillance dans les salles d’attente et de boutons d’alarme dans les cabinets ;

  • Accompagnement du médecin en visite, à chaque fois que l’appel revêt un caractère inquiétant ou dans des quartiers particulièrement difficiles ;

  • Mise en place d’un chauffeur pour les visites de nuit, en lien avec les collectivités territoriales, dans le cadre de la permanence de soins régulée ;

  • Donner au médecin, dans le cadre de son exercice professionnel, un statut de « professionnel protégé » ;

  • Accompagner le regroupement des professionnels de santé dans des lieux d’exercice partagés et sécurisés.





Les dernières réactions

  • 17/02/2017 à 09:18
    brucine
    alerter
    Concernant non pas les visites (et qui déjà sont sous surveillance dans certaines communes quoi qu'en prétende ce communiqué) mais les sites fixes, rappelons que les pharmaciens des communes de plus de 25 000 habitants sont visés par le décret 97-46 du 15 janvier 1997 qui, en substance, leur fait obligation d'assurer cette sécurité à leurs frais.

    Mais, comme d'habitude, nos amis médecins entendent que la collectivité finance toutes leurs lubies.
  • 17/02/2017 à 18:07
    menbranle
    alerter
    La réaction a été supprimée car elle ne respecte pas la charte du site.

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Enquête flash

Pensez-vous, comme la Cour des comptes, qu'il y ait beaucoup trop d'officines en France ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...