14/02/2017 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Loan Tran Thimy

Tout comme Emmanuel Macron ou encore Benoît Hamon, candidats à l'élection présidentielle, Marine Le Pen, présidente du Front National, affirme que la vente à l’unité des médicaments est source d'économies car elle permet de lutter contre le gaspillage. Interrogée dimanche 12 février par Europe 1 sur le financement de son programme, la présidente du FN a déclaré que la vente à l’unité pourra rapporter 2 milliards d’euros d’économie. « Ce chiffre me paraît improbable à cette hauteur là. Il faudrait savoir comment Marine Le Pen l’a obtenu », déclare Philippe Gaertner, président de la FSPF, seul syndicat de pharmaciens à soutenir l’expérimentation de la dispensation ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Les dernières réactions

  • 14/02/2017 à 20:33
    TESLA
    alerter
    L économie de temps... et le risque d erreur n importe quoi ils ne connaissent pas le métier
  • 14/02/2017 à 21:24
    ouf
    alerter
    elle ne parle pas plutôt en ancien francs ?
  • 15/02/2017 à 00:24
    Aldalix47
    alerter
    Revoir surtout la délivrance, les médecins que j'appelle des dealers, et aussi les conditionnements, le gaspillage il y'en a. Alors moi je dis oui depuis longtemps a la délivrance a l'unité.
  • 15/02/2017 à 05:57
    domimarc98
    alerter
    Je ne suis pas d'accord avec cela, car c'est moins hygiénique comme délivrance, c'est beaucoup plus long, et il faudrait embaucher du personnel qualifié en plus pour ce faire. Par contre, les labo devraient revoir leur conditionnement par boîte de 7 ou 14, pour ajuster les traitements sur 1 semaine, 2 semaines ou 3, ou 4....
    En plus, il faudrait stocker des grands bocaux remplis de comprimés qui finiraient en poudre à la fin, et pour les gouttes et les sirops, alors????
    Et si on fait des emballages sécurisés par comprimé, cela deviendrait plus cher et qu'elle pollution supplémentaire!!!
  • 15/02/2017 à 07:17
    MAURICE
    alerter
    De la part de quelqu'un qui n'a jamais travaillé, et qui ne peux comprendre l'économie d'une entreprise ce n'est pas étonnant.
    Mais 2 milliards d'économie, c'est surréaliste.
    Je pense que ce serait plutôt le surcout de l'opération.
    transformation des chaînes de production, transformation des locaux officinaux, des meubles, surcoût salaria.
    La France est un pays formidable ou les décisions sont prises par des technocrates, des politiques, dont l'incompétence a amené le pays dans le gouffre.

  • 15/02/2017 à 09:31
    Lanlan 54
    alerter
    Et pourquoi pas un pilulier personnalisé avec alarme pour chaque patient afin que celui ci n'oublie pas son traitement et délivré gratuitement par le bon pharmacien de quartier ?Du délire tout simplement !!!
  • 15/02/2017 à 18:23
    Jean-Patrice Folco, Pharmacien titulaire
    alerter
    Madame Le Pen, Monsieur Macron, Monsieur Hamon,

    Dans vos programmes électoraux vous préconisez la vente à l'unité du médicament pour réaliser des économies en limitant le gaspillage.
    97% du total des remboursements médicaments de l'Assurance Maladie sont consacrés aux pathologies chroniques où la prise de médicaments est journalière, à vie et sur 365 jours.
    3% des remboursements de l'Assurance Maladie, soit moins de 500 millions d'€, sont consacrés annuellement aux pathologies occasionnelles d'une durée de quelques jours qui représentent le tiers des volumes de boites dispensées et qui seraient susceptibles de rentrer dans le cadre d'une vente à l'unité.

    Comment dans ces conditions est il possible de faire plusieurs milliards d'€ d'économies avec une proposition qui ne concernerait que moins de 500 millions de dépenses ?
  • 17/02/2017 à 08:11
    Vercello
    alerter
    Excellente réponse de mr Folco

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Enquête flash

Pensez-vous, compte tenu de l’évolution du métier, que les services, nouvelles missions et activités spécialisées de l’officine prendront l’ascendant sur le médicament lui-même ?

Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...