14/02/2017 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
Figaro, médicaments, inserm, santé, antibiotiques Philippe Matsas

L’expérimentation sur la dispensation d’antibiotiques à l’unité, menée entre 2014 et 2015, a donné lieu à une évaluation menée par l’Inserm et transmise au ministère de la Santé.

Selon le quotidien Le Figaro, « la pratique a été plutôt bien acceptée par les patients. Seulement 19 % d’entre eux ont refusé de se voir délivrer les médicaments à l’unité au cours de l’expérimentation », rapporte Bruno Ventelou, chercheur et économiste de la santé à l’Inserm en charge de l’expérimentation.

Selon ce dernier, le conditionnement n’était pas adapté à la prescription dans six cas sur dix, ce qui a occasionné une dispensation à l’unité.

En termes de retombées sur l’observance, l’expérimentation a permis de constater que « dans le groupe qui avait reçu un traitement à l’unité, nous avons constaté deux fois moins d’inobservants », a souligné Bruno Ventelou.

Au terme de leur traitement délivré à l’unité, les patients étaient moins nombreux que les autres à déclarer vouloir utiliser ultérieurement les antibiotiques en automédication.  






Les dernières réactions

  • 14/02/2017 à 19:31
    phymag
    alerter
    Délivrance à l'unité = logique= économie d'argent publique.

    Conclusion positive
  • 14/02/2017 à 19:56
    Swing
    alerter
    Le problème est pris à l'envers, ce n'est pas le conditionnement qui n'est pas adapté à la prescription mais la prescription qui n'est pas adaptée au conditionnement. Le conditionnement, lui, respecte les fiches posologiques du Vidal !
  • 14/02/2017 à 20:22
    bigboy
    alerter
    Ceux qui savent....ne savent RIEN.....comme d'hab !!!
    La boite de 8 DOLIPRANE 1g doit revenir à quelques centimes en PRI : prix de revient industriel.....pour les nombreux ignares..) à Sanofi.
    Le déconditionnement sera surement beaucoup plus cher que le coût actuel !!!
    La seule exception sont les chimio, et là pas de problème de comprimés non consommés !!!
    Comment ignorer que tous les pays assurant la délivrance à l'unité rêvent de délivrer à la boite !!
  • 14/02/2017 à 20:37
    ADH
    alerter
    La délivrance à l'unité serait une régression phénoménale!
    Il faut tout simplement adapter les mauvais conditionnements ou modifier les prescriptions!
  • 14/02/2017 à 20:50
    lucien
    alerter
    Comment peut-on chercher un avis positif là-dedans en annonçant qu'une personne sur 5 a refusé. Vous imaginez ? 20% de refus au comptoir, avec la discussion qui s'en suit ? Impossible.
  • 14/02/2017 à 21:03
    James
    alerter
    Mais qui va nous payer pour manier les ciseaux ???

    Les technocrates qui nous dirigent n'en ont rien à faire!
  • 14/02/2017 à 22:27
    Pharmaboss
    alerter
    Et qu'en est il de faire apprendre les poso aux prescripteurs puisque les conditionnements sont adaptés aux amm...
    J'attends aussi l'expérimentation des antibio pédiatriques à l'unité!
  • 15/02/2017 à 09:54
    Margt
    alerter
    Pas besoin de ciseaux : les labos délivrent sous blisters individualisés les comprimés ou autres à l'unité avec un code data matrix .lesboites de 28, de 7 et de 14 continuent d'exister ...ex: pour 30 ou 31 jours on compléterait avec 2 ou 3 comp au lieu d'une autre boite de 28 plutôt que de jeter en cas de mauvaises tolérance traitement cette boite .
    Logique : bon pour la planète et pour l'economie de l'argent publique ...
  • 15/02/2017 à 10:49
    Jean-Patrice Folco, Pharmacien titulaire
    alerter
    La délivrance à l'unité est théoriquement faite pour améliorer l'observance et éviter le gaspillage, c'est à dire que le patient prenne son traitement jusqu'au bout.
    Dans son évaluation l'INSERM remarque :
    "Au terme de leur traitement délivré à l’unité, les patients étaient moins nombreux que les autres à déclarer vouloir utiliser ultérieurement les antibiotiques en automédication."
    Comment pourrait il en être autrement vu que le but premier de la délivrance à l'unité des antibiotiques est qu'il n'en reste plus à la fin du traitement ?


  • 15/02/2017 à 11:00
    bigboy
    alerter
    Je suis effaré quand je vois la "contribution" de "MARGT" !!!
    Alors, lui ou elle, quand il y a une prescription de 30 jours, délivre une boite de 28 + une autre boite !!!
    Ce sont ces soi-disant pharmaciens qu'il faute éliminer....30 jours c'est 4 semaines quand il y a des boites de 28 !!!
    C'est à cause de ce genre d'attitude, totalement irresponsable, que le Ministre DOUSTE BLAZY a fait rétablir les boites de 30 alors que toute l'industrie était sur 7, 14 et 28 COMME LE RESTE DU MONDE...La France est le seul pays où on prescrit : 15 jours, 1 mois, 3 mois etc....
  • 15/02/2017 à 15:31
    Margt
    alerter
    Bigboy ,Big incomprehension , reliser mieux ou achetez vous une paire de bésicles ....La delivrance à l'unite est efficace sur le plan economique cf l'Europe du Nord et les industiels pour la plupart ont des robots calés sur 28 jours alors à l'officine ou à l'hopital on complète pour faire 30 ou 31 jours ....
  • 15/02/2017 à 15:39
    bigboy
    alerter
    Vous MARGT peut être....mais pas moi !!
    On devrait d'ailleurs vous dénoncer à la SS...pour "ABUS DE DELIVRANCE"....
    Vous devez être "parisien", car dans LE SUDDDD, quand un "parisien" arrive avec une ordonnance pour 30 jours alors que le médicament est conditionné en 28, et qu'on lui délivre la boite de 28....il râle :"...à Paris on me donne 2 boites..." ; Pas ici.....
  • 15/02/2017 à 16:05
    ADH
    alerter
    @Margt

    Quand une prescription dis 30j ou 1 mois on délivre pour 28.
    Quiconque fais autrement est bête ou le fais exprès.
  • 15/02/2017 à 18:08
    BREZHONEG
    alerter
    ca fait 30 ans que j'entend "c'est con leur histoire de 28 comprimés,là.Moi j'ai rendez vous chez mon medecin 1 fois par mois" .Mais les quelques decideurs de la Secu,impavides, n'ont jamais envisagé de modifier les 2 mots qui ont créé le probleme "on delivre pour 4 SEMAINES" en "on delivre pour 1 MOIS".Se dejuger en retournant a la situation anterieure, impensable!!
  • 15/02/2017 à 18:38
    phymag
    alerter
    Margt se projette dans la delivrance à L'unité. EX:mois de 31 jours et conditionnement de 30 , le reliquat de un sera plus souple avec une délivrance à l'unité. Avantage :pas d'avance à faire.et plus d'économie argent public.Ok avec Margt.
  • 16/02/2017 à 07:00
    mlabp
    alerter
    l 'avantage d'une boite de 28 cp cela correspond exactement à 4 semaines et une semaine c'est toujours 7 jours du 1janvier au 31 décembre .... les prescriptions devraient se faire en multiple de semaine mais là nous serions dans le rationnel c'est sans doute trop.... bonne journée à tous
  • 16/02/2017 à 09:03
    Jean-Patrice Folco, Pharmacien titulaire
    alerter
    Une année c'est 365 jours, soit 12 boites de 30 ou 13 boites de 28, qu'est ce qui coûte le plus cher ?
    Une année c'est 12 mois et non pas 13, la dernière fois ou le calendrier a été changé c'était pendant la Révolution il y a plus de 200 ans.
  • 16/02/2017 à 13:30
    Epsylon
    alerter
    Il faut voire après si les prescriptions, sur leurs majorités, correspondent exactement au conditionnement. Auquel cas le prix des ATB à l'unité reviendra plus cher à la sécu. Mais si la plus part des prescriptions sont inférieures aux conditionnement dans ce cas il est bien plus rentable de favoriser la délivrance à l'unité.

    Omis le côté financier, il paraît quand plus approprier la délivrance à l'unité comme étant le plus observant
  • 17/02/2017 à 10:20
    BREZHONEG
    alerter
    De toute façon,que ce soit en boite ou a l'unité, l'impression de gaspillage vient toujours de la conduite du malade,qui ne fait pas ce que le medecin a prescrit, et arrete les prises trop tot"parce que ça va mieux"...Il le fera aussi quand les gelules seront.... dans une petite boite qu'il se sera bricolé lui meme :o)
  • 18/02/2017 à 07:00
    ER 94
    alerter
    Pharmacien on nous prend pour des cons , une fois de plus on va contribuer à la réduction des dépenses de santé sur notre dos......Bien sûr les pharmaciens vont embaucher pour déconditionner les médocs alors que notre marge s'effrite et que notre CA diminue inexorablement compte tenu de la baisse des prix forcés des médocs....en plus le conseil de l'ordre se permet de diffuser l'info que la parapharmacie est moins cher chez Leclerc et dans les pharmacies Lafayette....allez confrères comptez vos pillules, pour ma part je rentre chez moi prendre un lexo et me coucher pour oublier un avenir pas très réjouissant...!
  • 19/02/2017 à 09:06
    rab74
    alerter
    discussions et expérimentations inutiles pour ne pas dire stériles: les 4 semaines ont été mises en place en 1990, sans aucun résultat, les médecins continuant avec "qsp1 moi" 47 ans plus tard! quant à la délivrance à l'unité, elle se pratique depuis pffff...pour les stupéfiants. avez vous calculé votre marge sur ces délivrances? Non? heureusement sinon vous aussi vous passeriez à la morphine. Certes les politiques y voient des économies car à aucun moment ils n'envisagent de nous payer le temps passé à sa valeur réelle, sans compensation du nombre de patients traités en moins à la journée. Si un tailleur Chanel coûtait moins cher qu'un costume Kiabi, ça se saurait!

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Enquête flash

Pensez-vous, comme le préconise Cyclamed, que les médicaments devraient être prescrits en multiple de semaine et non en mois, afin d’éviter les gaspillages ?

Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...