09/02/2017 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
pharmaciens cour des comptes ordre des pharmaciens ordonnance DR

Gardien du respect des règles de déontologie professionnelle, l’ordre national des chirurgiens-dentistes est loin d’être vertueux. Telle est la sentence délivrée par la Cour des comptes dans son rapport annuel, publié le 8 février.

Dans un chapitre consacré à la gestion et à la gouvernance de cet ordre professionnel, la haute instance décoche ses flèches : un défaut de contrôle et de transparence, des pratiques dispendieuses, une structure pyramidale figée au sommet ou encore des hausses de cotisations non justifiées.

Pour la Cour des comptes, cet ordre professionnel devrait prendre exemple sur l’ordre des pharmaciens en ce qui concerne « la tenue des comptes combinés ou même agrégés des différentes instances ordinales, alors que l’unicité de la cotisation l’y invite » ou encore « la politique des achats ».

« Le choix de prestataires est fait dans une grande opacité. Cette pratique est très éloignée des principes de l’ordonnance du 23 juillet 2015, auxquels, pour prendre cet exemple, l’ordre des pharmaciens s’est de son propre chef soumis », écrit le rapport.

La Cour des comptes appelle l’ordre des national des chirurgiens-dentistes à « retrouver le sens de ses missions de service public ».

 






Les dernières réactions

  • 09/02/2017 à 13:36
    drlouzou
    alerter
    Le plus économique serait de supprimer cette institution issus des obscures années de notre histoire (cf loi du 11 Septembre 1941). Suppression vu d'un œil positif par les instituons européennes.La profession se s'en porterait pas plus mal, et nous ferrions entre 500€ et 1000€ pas an d'économies.A suivre
  • 09/02/2017 à 15:26
    geotrouvetou
    alerter
    Je suis bien d'accord avec toi, drlouzou. L'inspection est bien suffisante pour s'assurer du respect des pratiques professionnelles, et les syndicats défendent comme ils peuvent nos intérêts. Ils pourraient parfaitement faire le travail de l'Ordre, y compris au plan judiciaire quand c'est nécessaire. L'Ordre ne fait qu'avaliser les décisions de l'exécutif: il retourne sa veste sans sourciller si le ministère l'exige, comme dans l'affaire du libre accès.
  • 09/02/2017 à 20:58
    ADH
    alerter
    Déjà en l'état l'Inspection et l'Ordre sont insuffisants pour harmoniser les pratiques en officine, j'imagine même pas quelle catastrophe ça serait si la "menace" que l'Ordre représente (type patient ou association lésés qui se retournent vers l'Ordre) disparaissait.
  • 09/02/2017 à 22:33
    gigi
    alerter
    Quand geotrouvetou parle du respect des pratiques professionnelles, qui les définit , ces pratiques, sinon l'ordre? Qui a mis en place le DP? Qui imagine les nouvelles missions de demain, comme la vaccination? Etc etc....
    Informez vous avant d'avoir la critique facile !!
  • 09/02/2017 à 23:07
    brucine
    alerter
    On parle de comptes ou d'éthique?

    Si les prébendes de conseil de l'ordre des pharmaciens ne sont pas aussi monstrueuses que celles que l'on nous décrit dans celui des chirurgiens dentistes, les petites magouilles ne sont pas si rares.

    Quand j'étais jeune remplaçant, il m'avait été proposé de remplacer un de ces édiles sur son temps de représentation moyennant rémunération en "ouvrages de documentation professionnelle".

    J'ai également pu lire des dossiers de demande de transferts où, pour cause s'agissant souvent des mêmes, les avis rendus par ordre et syndicat étaient les mêmes aux mots et contre-vérités près, ça porte un nom, peut-être deux: collusion ou forfaiture?

  • 09/02/2017 à 23:24
    drlouzou
    alerter
    Le CNOP ne fait que suivre les directives des gouvernements en place Sarkosiste sous Sarkozy , Holandiste (pardon Marisol-Touraniste) sous Holande , Petiniste sous Petain , bref la voie de son maitre . Je ne parle même pas de la justice ordinale qui n'est la que pour justifier les privilèges de quelques uns, souvent quelques notables qui devende les intérêts des amis des amis, les intérêts de la minorité de la minorités. Pour les autres, ceux qui galère au quotidien, le peu de temps libre qui leurs reste sert à s'occuper de leurs familles et parfois d'eux-même avant que le burn-out ne les submerge.Bizare le CNOP fait le black-out sur cette problématique . Néanmoins soyons un peu objectif le CNOP a favorisé la mise en place du DP qui était déjà dans les cartons depuis fort longtemps.Bon point aussi pour les nouveaux textes sur La pharmacie. Si le CNOP peu encore se justifier , il faut supprimer ces cours de justice d'un autre temps, supprimer l'esprit corporatiste. Si le CNOP n'est pas capable de le faire , alors au 21eme siècle , alors il n'a plus aucune justification.
  • 11/02/2017 à 10:46
    BREZHONEG
    alerter
    L'Ordre a ecrit dans sa revue qu'il etait responsable "du reseau". Il estime que tout va bien,que la situation est stable. :o( .

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Enquête flash

Pensez-vous, compte tenu de l’évolution du métier, que les services, nouvelles missions et activités spécialisées de l’officine prendront l’ascendant sur le médicament lui-même ?

Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...