08/02/2017 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
vaccination obligatoire ; victoire ; conseil d'état DR

Le Conseil d’Etat, le 8 février 2017, enjoint le ministère de la Santé à prendre les mesures nécessaires pour permettre de rendre disponibles des vaccins correspondant aux seules vaccinations obligatoires pour les enfants de moins de 18 mois, ou à faire évoluer la législation.

Cette décision fait suite à une requête portée par 2300 personnes dans le sillage de l’Institut pour la protection de la santé naturelle (IPSN). Ces citoyens avaient alors constaté que les seuls vaccins obligatoires (antidiphtérique, antitétanique et antipoliomyélitique) ne sont pas disponibles sur le marché pour les enfants de moins de 18 mois. 

Les magistrats ont octroyé un délai de 6 mois au ministère de la Santé pour agir.

Interrogée lors de la présentation de ses vœux à la presse le 31 janvier dernier, Marisol Touraine avait indiqué qu’elle envisageait « une évolution législative pour mettre en conformité l’obligation et les produits disponibles ».






Anne-Charlotte Navarro, responsable du service Moniteur expert

Les dernières réactions

  • 08/02/2017 à 20:46
    clarendon
    alerter
    Encore une fois on se trompe de cible ! Le vaccin trivialement ne pose pas de soucis. Ce sont les tétra ou pentavalents qui manquent cruellement.
  • 08/02/2017 à 21:09
    Robert Lhotel, Préparateur officinal
    alerter
    Tetravalent mon ami !
  • 08/02/2017 à 21:59
    supraben
    alerter
    Le titre devrait pas plutôt être :

    Vaccins : vers un trivalent obligatoire ?
  • 08/02/2017 à 23:34
    brucine
    alerter
    "trivialement"

    Pas tant que ça.

    Rappelons que DTPolio a été suspendu pour des raisons non pas commerciales, mais sanitaires, dans le même temps où le calendrier vaccinal a encouragé les labos à produire du tétra, penta ou hexavalent.

    Je veux bien que l'on fasse l'impasse sur l'hexa si on estime ne pas faire, dans la petite enfance, partie d'une "population à risque", mais la faire sur la valence coqueluche me paraît tout de même très léger, et ce au nom d'effets secondaires ou d'adjuvants qui ne sont que partagés avec le trivalent et dont aucun plus grave n'invoque aujourd'hui une démonstration d'autre chose que de la "peur du loup".

    Rappelons aussi que, à l'heure actuelle, Revaxis n'est pas préconisé pour le petit enfant: l'impasse est bien plus que commerciale et le Conseil d'état peut "enjoindre" qui il voudra que la commercialisation d'un nouveau DTP passe par dossier d'AMM et consorts: largement plus que les 6 mois revendiqués, ou bien une patate chaude pour la future mandature...
  • 09/02/2017 à 18:01
    Jarod
    alerter
    de toute façon les tetra et quinta sont limite en rupture 6 mois sur 12 donc le trivalent suivra la lignée !
    dans le principe l'idée est bonne puisque tout le monde attend le retour depuis 2008 mais franchement ils feraient mieux de légiférer sur les pénuries, contingents et de se concerter pour redonner confiance en la politique vaccinale plutôt que de tenter de remettre un trivalent qui ne tiendra pas ! en plus réellement le tetra est plus justifié avec la coqueluche qui revient mine de rien

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...