09/01/2017 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
pharmacien médicaments dispensation dérembourser soins industriels DR

En campagne à Nevers vendredi 6 janvier, Emmanuel Macron a dévoilé ses propositions « pour protéger les Français dans le domaine de la santé ».

Insistant sur la nécessité de renforcer la prévention et s’engageant à ne pas dérembourser des soins utiles pendant son quinquennat, l’ex-ministre de l’économie, candidat à l’élection présidentielle 2017, considère que le passage au médicament à l’unité est un « impératif sanitaire, une nécessité économique et une évidence environnementale ».

« Une expérimentation a déjà été lancée. Mais il faut aller beaucoup plus vite. Cela demandera une adaptation importante pour les industriels et les pharmaciens ».

« Si certains préfèrent faire des économies en déremboursant, il est préférable de faire des économies en déployant de nouvelles manières de dispenser les médicaments », indique Emmanuel Macron sur Twitter.






Les dernières réactions

  • 09/01/2017 à 15:44
    BREZHONEG
    alerter
    Encore un qui a decouvert l'eau chaude !!...et qui ne sait pas que ca fait 30 ans que Bruxelles s'est prononcé pour les boites,estimant que leur surface permet de communiquer beaucoup d'informations et mises en garde aux consommateurs.Le contenu est egalement déterminé en concertation avec le Ministere (pour l'AMM) et avec la Secu (pour le remboursement).
    Mais peut etre qu'il le sait,et qu'il applique seulement le bon vieux principe :"pour etre elu,dites aux gens ce qu'ils ont envie d'entendre"
  • 09/01/2017 à 16:38
    sparpharma
    alerter
    Excellente initiative de Macron : économie pour la CPAM et faciliterait la PDA
    Eviterait les gaspillages : cartons Cyclamed remplis à ras bord !
    Jamais encore fait,existe en Europe depuis longtemps...
  • 09/01/2017 à 17:43
    BREZHONEG
    alerter
    Soit disant gaspillages,parce que les gens ne respectent pas la precription.Prescrition pour 6 jours d'une boite contenant 6 jours de traitement, ils arretent au bout de 48h "parce que ca va mieux". Et ils se precipitent ensuite devant la télé pour montrer,tres "bien pensants", tout ce qui leur reste a ramener a Cyclamed .Et c'est de la faute des "gros labos parmaceutiques",n'est ce pas. A propos de CyclameD, est ce qu'Amazone et autres se conforment a la legislation de reprise des périmés? Ont ils les moyens de tracer ce qu'ils ont vendu? Comme me le disait un ancien assistant qui en avait assez qu'on lui demande des conseils pour la Juvamine vendue a coté, "adressez vous a leur service apres vente,Madame,c'est juste au coin de la galerie marchande,là,a coté des caisses" :o)
  • 09/01/2017 à 19:39
    logicecopharm
    alerter
    C'est connu : il y a gaspillage soit par mvaise observance soit par conditisonnement mal adapté pour les médocs prescrits par le médecin et donc remboursés donc de l"largent public .De petites quantités adaptées seaient plus rationnelles ;A L'hôpital on apprécierait ce conditionnement pour la PDA.Dans les pays scandinaves cela se pratique depuis longtemps et leur sécurité social va bien..
    Donc proposition Macron positive et intéressante.
  • 09/01/2017 à 21:50
    sépia
    alerter
    Il me semble aussi que Macron a un train de retard et que les boites pour les traitements de courte durée sont aujourd'hui plutôt bien conçues. La perte de temps qu'une dispensation à l"unité engendrerait pour nous ne faudrait pas le peu d'économie qui en découlerait.
    Ce dont les cartons cyclamed regorgent sont des boites intactes, parfois sur plusieurs mois, que les patients ont entassées avant de se décider... à ne rien prendre.
    S'il y avait une petite participation de leur part lors de la délivrance, ils y réfléchiraient à 2 fois avant de prendre inutilement. Combien disent encore : < c'est gratuit, j'y ai droit, je veux tout. > ?
  • 10/01/2017 à 02:58
    ADH
    alerter
    Faut savoir que les systèmes de délivrance à l'unité avec comptage des médicaments à l'américaine ("Pill bottles") requièrent un temps fou, notamment avec des systèmes de double/triple vérification. Et malgré tout ça les erreurs restent relativement fréquentes.

  • 10/01/2017 à 07:33
    rab74
    alerter
    mais si sepia, économies il y aura: aucun n'a l'intention de rémunérer correctement le temps passé à la délivrance à l'unité! autre exemple de fausse bonne idée: les stupéfiants sont à l'unité depuis ....pff.... et bien, on vient de me rapporter 15 boites de skenan et actiskenan à détruire: le patient a décidé, après coup, qu'il ne prendrait pas de morphine. donc double travail (délivrance+ destruction) pour pas un kopeck. Sûr que c'est économique et écologique! Ce serait sympa si nos politiques vivaient la vraie vie au lieu de déléguer le fait même de penser à des conseillers fumeux. Moi, j'ai une super idée: personne ne devrait pouvoir se présenter à un mandat politique sans avoir fait 6 mois de stage en entreprise, payés au smic et sans fourniture de logement, avec les heures sups pas plus payées prévues par la loi El Kohmri...on ferait peut-être un peu plus dans le réel!A condition bien sûr de ne pas se planquer dans l'entreprise d'un copain....par ex, maton en centrale de haute sécurité, horaires de nuit, ça ce serait cool!
  • 10/01/2017 à 09:40
    sagesse
    alerter
    Bizarre cet antalgique majeur rendu.
    Prescription pour ces douleurs majeurs alors certainement rendus par la famille d'un patient décédé. .Allez la délivrance à l'unité ne vous convient pas par peur de perte de C.A.non compense : le mensonge à ce niveau ne passe pas.:c'est trop gros.

    .
    Oui pour l'intérêt general,la prescriptio unitaire est le bon sens avec bien sûr une compensation financière par ligne d'ordo.et cela nous differencierait des Leclerc et autres discount stops


    Macron ici le sait bien que bcp d'argent public passe à la poubelle Cyclamed : une honte.
  • 10/01/2017 à 09:47
    ouf
    alerter
    et si le patient payait réellement le ticket modérateur !?
    il prendrait des boites ou des comprimés a l unité dont il n a pas besoin ....?

    les assurances complémentaires sont complice de cette gabegie
  • 10/01/2017 à 10:35
    officinalis
    alerter
    Gabgie et son réseau organisé : conditionnement à revoir au niveau industrie,prescripteur à contrôler, patient à responsabiliser, mutuelle à réguler et acte pharmaceutique à valoriser : voilà comment tordre le cou à tant de gaspillage et redresser notre Secu titanic...Retours Cyclamed tracé ..car quand on veut on peut.
    .On paierait tous moins d'impôt....A bon entende ur...
  • 10/01/2017 à 10:38
    Flag73
    alerter
    Quand ce Mr Macron qui se dit expert en économie comprendra que dans le prix d'un médicament ce n'est pas le médicaments lui même qui est le plus cher mais le cout de recherche, de développement et de distribution il comprendra enfin que c'est une mesure totalement demago.
    Pour ma part je ne distribuerais pas à l'unité à moins de 5 € l’ordonnance.
  • 10/01/2017 à 11:02
    Margt
    alerter
    Fillon veut casser la baraque ,Macron aussi .
    Les lois passeront ...Et Flag 73 les patients iront ailleurs s'ils trouvent moins cher,vous n'êtes pas unique au monde car la loi si elle passe est applicable pour tout le monde ...
  • 10/01/2017 à 14:16
    orchidee
    alerter
    super idée mais l' ex ministre et l'ex banquier a-t-il budgété l'investissement nécessaire?Ou est-ce encore aux pharmacies d'investir en argent et en temps ????et dans ce cas ce n'est plus 1 pharmacie qui fermera par jour mt
    Vive la macromania totalement utopiste à l'image des cars qu'il a lancés!!!!!!
  • 10/01/2017 à 14:27
    Margt
    alerter
    Non Orchidée il ne faut pas le voir ainsi : il suffit de demander au medecin de signaler si traitement aigu pour x jours :dans ce cas on délivre à l'unité ...pour le chronique on laisse les boites à 1 ou 2 ou 3 mois et on complète par de l'unitaire les 2 ou 3 comprimés manquants.Donc pas si compliquer que cela le tout assorti d'un forfait prise en charge mais que la sécurité sociale fasse des économies c'est tout à fait normal et moral : ces boîtes à gâchis de cyclamed une énorme anomalie sauf pour les périmés .
  • 10/01/2017 à 14:49
    antoineBZH
    alerter
    Il n'y a qu'à déjà s'inspirer du modèle québécois, autoriser le pharmacien à renouveler QUE ce dont il y a besoin au regard des prescriptions; il y aurait déjà pas mal d'économies de faites.
    Quant aux conditionnements ils sont normalement +/- adaptés, reste à voir si les prescriptions sont adaptées au regard des recommandations en vigueur.
  • 17/02/2017 à 12:56
    fab54
    alerter
    macron pense aux économies d'echelle. bienbien
    mais il pense certainement que l'echelle a trop d'echelons et aussi que nous sommes trop nombreux et trop riches....
    depuis janvier 2017, ces anciens partenaires économiques de la Rotsdchild ont racheté le groupe LAFAYETTE qui veut étendre son hégémonie partout ; c'est sur que le modèle "grande épicerie cassant les prix devant" et petit comptoir fermé délivrant les prescriptions a l'unité va s'imposer... merci les économies a finance
    prévoyez vos cp d'alprazolam d'avance ; après cela sera délivré par 5 ou 10 pas plus!!!

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Enquête flash

Avez-vous de la visibilité sur votre marge pour 2018, après application de la nouvelle rémunération des officines ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...