04/01/2017 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
uvesterol, vitamine D, ANSM, Marisol, Touraine, suspension DR

L’agence nationale de sécurité du médicament (Ansm) engage une procédure de suspension de commercialisation d’Uvestérol D, à titre de précaution.

Marisol Touraine, dans un communiqué publié le 4 janvier 2017, invite de son côté les parents à ne plus administrer d’Uvestérol D à leurs enfants tout en soulignant que ceux qui ont reçu de la vitamine D, sous quelque forme que ce soit, « ne courent aucun danger ».

Des alternatives à l’Uvestérol D existent et peuvent être proposées par les professionnels de santé. Des recommandations vont leur être adressées.

Le ministère de la santé met également en place un numéro vert d’information pour les familles : 0800 636 636.

 






Les dernières réactions

  • 04/01/2017 à 12:12
    Revestive
    alerter
    Ca aurait quand même été pas mal d'être au courant du retrait autrement que par les médias grand public! Appel ce matin au labo qui n'est toujours pas au courant du retrait!!!
  • 05/01/2017 à 11:49
    BREZHONEG
    alerter
    Si le bébé a fait une fausse route,et qu'il etait allergique a un des composants, quelques milligouttes dans les bronchioles ont pu declancher un oedeme aigu du poumon......
  • 05/01/2017 à 14:21
    brucine
    alerter
    Les allergies, c'est comme les pipettes: à la mode.

    Nulle part est évoquée une allergie au produit, seuls ayant été mis en cause, chez le très petit nourrisson chez qui la déglutition n'est pas acquise (et souvent prématuré):
    -la fausse voie, survenant d'autant plus volontiers que le produit est huileux, administré non pas goutte à goutte mais largo manu, en position allongée et en post-prandial.
    -le malaise vagal, mécaniquement lié à l'introduction d'un objet dans la bouche.

    Mais, d'une part, on ne peut pas demander aux parents d'être docteurs es sciences pour administrer un produit banal qui aurait du être supprimé depuis longtemps tant des équivalents existent en même temps que cette mode déplorable des pipettes.

    D'autre part, d'autres produits populaires dont je vous passe le nom sont administrés à la pipette, les parents poussant parfois le vice à administrer n'importe quoi par le biais de cette fichue pipette ou d'une autre.
    Une mode récente et stupide ailleurs qu'en milieu hospitalier consiste également à diluer Inexium à une précision qui n'est pas demandée pour l'administrer à la seringue.

    Même si les produits en question ne sont pas huileux, même si l'incidence des accidents en question est heureusement extrêmement rare, il n'est pas interdit de se demander quel produit soumis au même mode d'administration provoquera la prochaine catastrophe.

    Enfin, des commentaires aussi absurdes que celui qui vient d'être écrit par quelqu'un censément professionnel de santé font eux aussi trembler.
  • 05/01/2017 à 17:22
    BREZHONEG
    alerter
    ......ou un bronchospasme.

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Enquête flash

L'Ordre des pharmaciens propose de créer une catégorie de médicaments « à prescription pharmaceutique ». Ce sont des produits listés mais qui pourraient relever du conseil officinal. Y êtes-vous favorable ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK