01/12/2016 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
médicaments, pharmaciens, pharmacie, conseils, dispensation, règles, arrêté, David Becus

L’arrêté du 28 novembre 2016 relatif aux bonnes pratiques de dispensation des médicaments au comptoir ou par voie électronique a été publié au Journal officiel du 1er décembre 2016. Ces dispositions entreront en vigueur le 1er février 2017

Le texte rappelle en préambule « qu’une dispensation de qualité constitue un enjeu de santé publique important puisqu’elle doit contribuer à une efficacité optimale des traitements ». Le texte insiste sur l’importance pour l’équipe officinale d’être en nombre suffisant, qualifié et conscient des principes de bonnes pratiques de dispensation.

Le pharmacien pourra lorsque l’intérêt de la santé du patient l’exige,« dispenser la quantité minimale nécessaire pour assurer la continuité d’un traitement et permettre au malade d’obtenir une prescription valide ». Cette possibilité semble être offerte aux pharmaciens pour l'ensemble des médicaments y compris les hypnotiques et les stupéfiants. Lors de la délivrance, en cas de problème mettant en jeu l'efficacité ou la sécurité du traitement, l’arrêté conseille la rédaction d’une intervention pharmaceutique. Le texte précise que les locaux de l'officine doivent permettre une conversation confidentielle à l'abri des tiers lors de la dispensation.  

En cas de dispensation de médicaments conseils, le pharmacien est débiteur d’une obligation de conseil renforcée envers son patient. Il doit veiller au caractère pratique et intelligible des conseils donnés et prendre en compte les difficultés de compréhension. Il peut le formaliser par un écrit.

Le texte organise également la vente en ligne de médicaments. Le patient doit compléter un formulaire renseignant son âge, son poids, sa taille, son sexe, des traitement en cours, des antécédents allergiques, contre-indications, un état de grossesse ou allaitement. Le pharmacien doit vérifier la conformité de ce questionnaire. La vente ne peut avoir lui qu’après un échange interactif entre le patient et le pharmacien. La quantité maximale délivrée est conforme à la durée du traitement indiquée dans le RCP, sans excéder un mois de traitement à posologie usuelle, sauf la quantité maximale nécessaire pour les traitements d’épisode aigu. 






Anne-Charlotte Navarro, responsable du service Moniteur expert

Les dernières réactions

  • 01/12/2016 à 18:05
    Z
    alerter
    ça c'est la théorie... Dans la pratique, nous sommes rémunérés à la boite. Plus le malade prendra de médocs, plus on gagnera notre vie.
  • 02/12/2016 à 08:41
    Zim
    alerter
    Maintenant, le véritable enjeu en cette période de pénurie de médecins, c'est le transfert du petit risque, de la bobologie et des vaccinations du médecin au pharmacien avec prise en charge conventionnelle par les organismes sociaux (assurance maladie et complémentaires).
  • 07/12/2016 à 21:35
    BB
    alerter
    SI LES POLITIQUES FAISAIENT LEUR METIER ET NOUS LAISSAIENT FAIRE LE NOTRE ;
    LA FRANCE EST DEVENUE UN BAZAR ORIENTAL
  • 08/12/2016 à 10:57
    cf
    alerter
    Vive le conseil associé : 1 viagra offert pour deux propécia achetés..

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...