30/11/2016 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
médicaments déficit assurance maladie panier de soins DR

« Ce que veut faire François Fillon, par exemple sur le modèle social, ce n'est pas le casser, c'est le réinventer », a assuré Bruno Retailleau, président du groupe LR au Sénat. Ce fidèle lieutenant du vainqueur de la primaire de droite et du centre a tenté de calmer la polémique soulevée par la proposition du candidat sur la Sécurité sociale. Pour mettre fin au déficit de l’Assurance maladie, François Filllon a clairement proposé de « focaliser l’assurance maladie sur des affections graves ou de longue durée et l’assurance privée sur le reste ». Il a insisté sur la définition de ce qu’on appelle « le panier de soins ». Une notion qui est loin d’être nouvelle car il existe déjà un panier de prestations pour les patients en CMU ou encore dans le cadre des contrats responsables. Que va-t-il mettre dans ce panier de soins ? Pas de précision du candidat à l’élection présidentielle.

Pour Claude Le Pen, économiste de la santé, « cette proposition pour l’assurance maladie fait partie d’un programme de rupture, de changement pour la France. C’est un marqueur de volonté politique. Après il faudra que les modalités pratiques soient réalistes. Cette notion de panier de soins n’est pas simple à définir ».

De son côté, Frédéric Bizard, économiste de la santé, estime qu’il est nécessaire de redéfinir les champs d’action du régime obligatoire et des complémentaires. « Si on veut un système efficace, la règle est d’avoir un seul financeur par prestation. Le rôle de l’assurance maladie est de protéger les patients des principaux risques. Elle devrait donc prendre en charge les médicaments onéreux et non les médicaments de confort avec un SMR faible. Pourquoi continuer à s’assurer pour des médicaments qui coûtent 7 euros ? Est-ce que les Français ont besoin de s’assurer pour tous leurs besoins en santé ? », s’interroge-t-il. 






Les dernières réactions

  • 30/11/2016 à 17:43
    Jean-Patrice Folco, Pharmacien titulaire
    alerter
    Frédéric Bizard devrait se renseigner, en posant la question de savoir s'il faut continuer à s'assurer pour des médicaments qui coûtent 7 €, il ignore que 50% des volumes de médicaments remboursables dispensés ont un prix de vente inférieur à 3.27 €.
  • 30/11/2016 à 18:02
    cf
    alerter
    Les francais préfèrent bruler 2 litres d'essence sur les routes et dépenser pour leurs loisirs plutôt que de payer 3 euros pour un médicament : se soigner cela doit être gratuit car on cotise pour cela.... Si on dérembourse les médicaments liés aux petites pathologies, alors c'est la fin de la gratuité, et donc du réseau, déjà moribond , à cause de la concurrence sur les prix entre officinaux..Mr Fillon ne va pas supprimer que des fonctionnaires....
  • 30/11/2016 à 18:51
    BREZHONEG
    alerter
    Les Francais depensent plus pour la Francaise des Jeux que pour leur santé.Quand a repartir le travail sur plusieurs structures se completant,autant que la Secu ait le droit d'etre aussi Complementaire, ça lui financera sans probleme son deficit.Deficit d'ailleurs presque CHAQUE ANNEEtoujours inferieur a 3%,c'est a dire dans les criteres de Maastricht(eh oui!).Mais bizarrement,c'est toujours en milliards qu'est donné le montant du deficit....et ça ne dit pas grand chose aux gens.Un journaliste du Monde m'a expliqué: si on dit aux gens qu'il manque 2.5%,ils penseront que ce n'est pas beaucoup et n'auront pas assez peur.Et cette manipulation de l'opinion dure depuis 40 ans!.
  • 30/11/2016 à 20:15
    Jbc
    alerter
    Très bien, .........les cotisations sociales vont donc baisser drastiquement ??????
  • 30/11/2016 à 20:39
    Rixtou
    alerter
    Mdr vous le voyez déjà président? Il faut bien comprendre que les européiste au pouvoir vont continuer à ruiner la France et enrichir les plus riches, encore et toujours
  • 30/11/2016 à 20:49
    comete94
    alerter
    Ce programme va provoquer de nouveaux chômeurs et mettre les pharmacies en grande difficulté qui pourra se payer une super mutuelle alors que la pluspart de nos clients retraités n ont pas de mutuelle
    Seul les cmu et les ame pourront aller en pharmacie et multiplier les visites médicales normal c est gratuit! !!!
  • 30/11/2016 à 22:08
    Zim
    alerter
    Que d'effervescence autour des dépenses de pharmacie qui ne représentent que 15% des dépenses de Santé qui, elles-mêmes, ne représentent qu'un tiers des dépenses de sécu (il y a aussi les retraites, les allocations familiales, les accidents du travail...).
    Concusion:15% X 1/3=5% et l'officine qui représente environ 20% du prix du médicament ne pèse donc que pour 1% des dépenses de Sécu.
    Et pourtant, on ne parle que de ça !! Pourquoi ??
  • 01/12/2016 à 07:04
    ppp
    alerter
    Si le transfert aux assurances privées, (ne parlons plus de mutuelles) sert à financer la publicité a la télévision, à financer de nombreuses agences, autant de non soignants, alors continuons cette politique idiote. L'argent des cotisation doit aller au soins, non aux parasites. x
  • 01/12/2016 à 07:23
    zim
    alerter
    Très juste. Une partie importante des cotisations aux complémentaires est engloutie dans la pub pour expliquer à tord, que chacun est meilleur que l'autre. Il serait plus judicieux de s'inspirer du modèle d'Alsace-Moselle où l'assurance-maladie couvre presque entièrement les soins pour un coût raisonnable. Mais ce serait aller contre le puissant lobby des bancassurances.
  • 01/12/2016 à 07:37
    rab74
    alerter
    tout à fait d'accord...sans compter que celui qui ne gagne que 1000 euros par mois, une fois loyer, charges et nourriture payés, les 7 euros pour son lumbago, il ne pourra pas. Donc arrêt de travail....bien moins coûteux que 7 euros, hein, messieurs les économistes en chambre? tout ça c'est de l'enfumage, du raisonnement de gus qui ne va jamais faire ses courses, qui ne fréquente que sa classe sociale, et ne tire jamais les conclusions des évolutions du système. A moins qu'ils ne se disent, comme beaucoup d'autres, qu'ils ont 5 ans pour s'en mettre plein les fouilles et après eux, le déluge! on sait comment ça peut finir...c'est déjà arrivé à une brave femme qui conseillait aux français morts de faim de manger de la brioche, faute du pain qu'ils ne pouvaient se payer.
  • 01/12/2016 à 10:43
    BREZHONEG
    alerter
    Bravo a zim, (nouveau sur le forum?),qui ecrit exactement ce que j"ai proposé de mon coté.Quand on voit l'usine a gaz que ca devient,on ne peut que constater le desastre et proposer un truc simple...qui existe deja en Alsace (ou bien la MGEN,un centre secu et mutuelle dans les memes locaux,mais pour TOUS !).
  • 01/12/2016 à 12:16
    charles L
    alerter
    Bilderberg un jour bilderberg toujours.
  • 02/12/2016 à 10:57
    Potard17
    alerter
    Entièrement d'accord avec zim, ppp et rab74.
    Il n'est absolument pas souhaitable qu'en matière de santé, la France copie les USA en laissant des soins à la seule charge des mutuelles et assureurs privés. La médecine et la pharmacie à 2 vitesses existent déjà chez nous: seuls les plus aisés peuvent s'offrir les meilleurs soins médicaux, continuer à acheter les médicaments déremboursés en nombre croissant et pour lesquels in n'existe pas d'alternative, ainsi que cotiser à des complémentaires haut de gamme pour les actes non pris en charge ou peu remboursés par la Sécurité Sociale.
    N'oublions la funeste loi HPST (dite loi Bachelot) - promulguée alors que François Fillon était premier ministre - qui a détruit l'hôpital public et qui était censée entre autres valoriser la médecine générale (on voit ce qu'il en est aujourd'hui)... Le système de santé a été fort malmené, ne laissons pas cette fois-ci détruire la Sécurité Sociale.
  • 02/12/2016 à 15:48
    ppp
    alerter
    Vous pouvez envoyer vos commentaires au LR par l'intermédiaire de contactez-nous sur la dernière ligne de la dernière page du site LR .
    tous les jours un message protestant contre la politique proposée en matière de santé.
    C'est simple.
    Exprimez-vous au bon endroit.
    Faites bien comprendre que nous existons, et qu'aucune politique de santé ne peut se faire sans nous, et surtout pas contre nous.
  • 04/12/2016 à 16:04
    BREZHONEG
    alerter
    Depuis l'UNR,puis le RPR,puis l'ump,puis lr, ce sont toujours les memes qui nous tapottent paternellement la tete quand on met du colorant dans le bassin du jardin public,puis qui créent un "haut" comité qui rendra un rapport...juste apres le changement politique dites donc!Pas de chance,hein, que de patience polie mal recompensée!
    Alors ,pour bien leur foutre le bazar, Front National.

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...