08/11/2016 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
pharmacie, tablettes, échange, fidélité, mail DR

La modernité en pharmacie, ce ne sont pas des bornes interactives, d’encaissement rapide, des tablettes ou encore des linéaires digitaux. Ce constat est établi par une enquête menée en mars 2016 par IFOP pour l’enseigne Giropharm et dévoilée ce mardi 8 novembre.

Les clients des officines sont d’abord en attente d’échange et de proximité. Dans un espace de confidentialité, à travers les conseils dispensés et les commentaires d’ordonnances.
Dans une moindre mesure, les consommateurs veulent pouvoir repérer facilement les promotions sur le point de vente, bénéficier d’un programme de fidélité, disposer d’un espace pour les enfants avec des jeux interactifs.
Et parmi les services que pourrait proposer l’officine, les clients sont preneurs de la livraison à domicile, des alertes par SMS ou e-mail lorsque les produits commandés sont disponibles ou encore des rappels de renouvellement d’ordonnance.

Les conseils santé envoyés par l’officine de manière hebdomadaire ou présentés avec les actualités de la pharmacie sont ce qui intéresse le moins les patients.






Les dernières réactions

  • 09/11/2016 à 09:58
    miroirauxalouettes
    alerter
    Enfin des études non biaisées. Le cœur du métier des pharmaciens sont les patients, les malades, pas les clients qui viennent acheter la pilule du lendemain, le citrate de bétaïne, le nurofenflash, la créaline et le double cils de mavala (cible friande d'objets connectés et autres gadgets). Le cœur du métier sont les patients sous ALD avec des maladies chroniques, les jeunes mamans et les personnes âgées. Ce sont eux qui font manger le pharmacien. Ces personnes se moquent des objets connectés et autres lubies de certains groupements, c'est un miroir aux alouettes. Ces patients cherchent des personnes accueillantes, empathiques et compétentes. Néanmoins, pour faire progresser une pharmacie, il faut recruter d'autres patients du cœur de cible en développant une stratégie pointue et spécifique au contexte de sa pharmacie. Par exemple, si votre concurrent ou vos concurrents principaux se concentrent sur les cibles secondaires (créaline, nurofenflash, ...), c'est du pain béni pour vous, il suffit de se recentrer à bras le corps sur le métier. Les mamies viendront vous voir avec un grand sourire et leurs ordonnances rémunératrices et valorisantes.
  • 09/11/2016 à 10:21
    *141
    alerter
    Les mamies viendront nous voir, a condition qu'en regroupant 3 pharmacies, elles ne soient pas obligées alors de faire 4km et 10km aller,puis retour. Surtout si elles ne conduisent pas ou plus la voiture de leur mari décédé.Pendant ce temps là, la nouvelle phie "regroupante" les attendra vainement.Elle finira par proposer un service de livraisons (conducteur pharmacien pour expliquer l'Ordo.?),et donc,augmentation des frais fixes incompressibles dans un contexte de baisse des marges volontairement accentué par le Pouvoir. On fait actuellement fausse route ,c'est evident quand on lit ce qu'il y a plus haut.
  • 09/11/2016 à 15:04
    BREZHONEG
    alerter
    au moment où les medecins ont quasiment supprimé les visites a domicile pour retrouver la rentabilité du coté des consultations nous,nous allons au contraire offrir des services,dont la livraison a domicile.Il y a une des 2 professions qui se trompe,non?
  • 12/11/2016 à 23:10
    brucine
    alerter
    "Enfin des études non biaisées"
    Il suffit donc qu'un baratin de plus vous plaise pour le voir qualifié "d'étude" et qui plus est "non biaisée"?

    Alors que l'on sait que la triche est devenue la règle de nombre de publications scientifiques au nom du "publish or perish", et que nous ne savons a priori rien de comment a été menée cette fulgurante étude?

    Concernant la livraison à domicile, du temps où je tenais officine dans un patelin de province, elle était un passage obligé et l'occasion de rencontrer des gens bien et d'autres qui ne l'étaient pas, mais pas un business plan.

    Les jeunes mamans non connectées, j'ai manqué m'en étrangler: j'en ai nombre qui le sont à leur portable entre le moment où elles rentrent et celui où elles sortent au point qu'elles n'ont même pas le temps de vous dire bonjour, mais vous téléphonent en effet peu après pour vous dire qu'elles n'ont rien compris de ce que vous avez tenté ou pas de leur expliquer.

    Les mamies, ce qui les a tuées comme poules aux oeufs d'or, c'est il y a déjà longtemps la MDL, rendant beaucoup plus rentable de vendre en centre commercial du Doliprane ordonnancé ou pas.

    Enfin, quand on achète un bistro, on peut en choisir le quartier et, si malgré tout des mouches de bar vous semblent indésirables, la recette est simple: il n'y aura plus au comptoir de ballons de rouge que de château bordelais, et les prix qui vont avec.

    Il me semblait qu'en pharmacie c'était un peu différent; après tout, la loi de répartition fait qu'il faut aussi des pharmaciens dans des coins où bien souvent personne n'en a rien à f... que vous conseilliez X ou Y: on veut ce que l'on a pris en photo sur son portable ou lu sur un forum, on est pressé parce que vieille poubelle diesel est en vrac devant votre porte, moteur tournant et sono à fond, et quelque part tant mieux, nous aussi, dans ces conditions, on a hâte qu'ils se barrent, si au passage ils n'ont pas fait tel commentaire sur votre mère, il faut savoir se contenter de peu...

    Mais on aura toujours et encore de preux chevaliers qui défendent une ridicule tour d'ivoire pour n'avoir aucune seconde imaginé une réalité parfois beaucoup moins noble, mais dans laquelle des pharmaciens et préparateurs n'ont pas à rougir de seulement continuer de faire du mieux qu'ils peuvent.
  • 14/11/2016 à 11:07
    miroirauxalouettes
    alerter
    Brucine, si tout le monde avait ta vision des choses, on irait tous au Casto le plus proche acheter une corde.

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Enquête flash

Pensez-vous que le conseil soit de qualité dans les officines ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK