28/10/2016 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
Haut comité de la santé publique HCSP obligation vaccinale recommandations Hépatite B tétanos diphtérie poliomyélite grippe BCG coqueluche rougeole varicelle pharmaciens étudiants pixs4u-Fotolia

Le Haut Conseil de la santé publique (HCSP) a publié ce jeudi 27 octobre un avis relatif aux obligations vaccinales des professionnels de santé.

Le HCSP s’est prononcé suite à une saisine de la Direction générale de la santé datant du 8 février 2016 demandant d’évaluer les conditions d’immunisation des professionnels et étudiants des filières de santé afin, notamment, d’assurer la sécurité des patients.

Concernant les pharmaciens d'officine, l'avis du HCSP est le suivant :

  • Une obligation de vaccination contre l’hépatite B (la vaccination est actuellement obligatoire pour les étudiants et recommandée pour les pharmaciens en poste). Toutefois, la vaccination ne serait pas obligatoire en l’absence de risque de contamination démontrée ;

  • Une recommandation forte de vaccination contre la diphtérie et la poliomyélite, au même titre que dans la population générale adulte, avec une possibilité de rendre ces vaccinations obligatoires en cas de modification inattendue de l’épidémiologie des ces infections ;

  • La suppression de l’obligation vaccinale contre le tétanos ;

Pour mémoire, le vaccin DTP est actuellement obligatoire uniquement pour les étudiants en pharmacie.

  • La possibilité de rendre la vaccination contre la grippe obligatoire en situation de pandémie.

Par ailleurs, le HCSP rappelle qu’il s’est déclaré en faveur de la levée de l’obligation vaccinale par le BCG pour les professionnels de santé. Enfin, le risque élevé d’exposition des professionnels de santé et de transmission aux patients de la coqueluche, de la rougeole et de la varicelle justifierait de rendre la vaccination contre ces maladies obligatoire (elle est actuellement recommandée).

Pour permettre la cohérence de ces recommandations, le HCSP préconise « qu’un vaccin obligatoire soit disponible sous forme monovalente, évitant le recours à des vaccins combinés mélangeant valences obligatoires et non obligatoires ».






Alexandra Blanc

Les dernières réactions

  • 28/10/2016 à 22:21
    Picquousesss
    alerter
    C'est Roselyne qui rempile au ministère ou quoi???
  • 29/10/2016 à 08:44
    Sépia
    alerter
    Cà sera sans moi !
  • 30/10/2016 à 06:35
    donald
    alerter
    quand on sait que la vaccination pour la grippe est gratuite pour les titulaires mais que nous les assistants qui sommes les premiers exposés car en contact permanent avec les clients on le paye!!! il faudrait peut être revoir intelligemment la politique vaccinale !!!
  • 30/10/2016 à 11:28
    976mdz
    alerter
    D'accord avec Donald !
  • 31/10/2016 à 09:55
    el001
    alerter
    Donald, tout à fait d'accord avec vous ! Mais pour répondre à votre remarque, les titulaires ont le vaccin de la grippe pris en charge par le RSI car ils ne pourraient bénéficier d'arrêt maladie s'ils la déclaraient (temps d'arrêt trop court). Alors que nous, adjoints, si nous sommes malades, nous avons des indemnités journalières par l'assurance maladie dès le premier jour d'arrêt.
  • 31/10/2016 à 23:04
    brucine
    alerter
    Tout cela est quand même un peu...petit: la question est davantage de savoir si vous avez envie de passer une semaine au lit que de savoir s'il convient d'être soi-même vacciné pour protéger sa clientèle ou de discuter s'il faut ou non investir 6 euros et des brouettes par an (plus éventuellement acte infirmier s'il existe).

    Il n'y a que dans les régimes spéciaux que le délai de carence sécu de 3 jours n'existe pas: le maintien du salaire au premier jour en pharmacie est assuré aux termes de la convention collective pour les cadres et assimilés comptant au moins un an d'ancienneté sur les deniers de l'employeur, que rien d'ailleurs n'oblige à subroger ces indemnités s'il a choisi d'être désagréable.

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Enquête flash

Pensez-vous que le conseil soit de qualité dans les officines ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK