25/10/2016 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
Analyse, influence, action, données, surpoids, obésité DR

Le bulletin épidémiologique hebdomadaire n°35-36 du 25 octobre 2016, émanant de l’Agence Santé Publique France, est consacré à la cohorte Constances et apporte de nouvelles données sur le surpoids et l’obésité en France.

1 Français sur 2 en surpoids

L’excès de poids concerne près de la moitié de la population en France. La prévalence de l’obésité globale atteint 15,8 % chez les hommes et 15,6 % chez les femmes, des données comparables à celles estimées dans l’étude ObÉpi réalisée en 2012.

L’étude de 28 895 patients de 30 à 63 ans de la cohorte Constances révèle cependant une prévalence plus importante du phénotype MHO (obésité métaboliquement saine) chez les femmes, par rapport aux résultats habituellement obtenus. Ce phénotype équivaut à l’absence de facteurs de risque cardio-métaboliques chez les personnes obèses. Cependant, l’étude ne tient pas compte de la présence ou non d’un traitement, ce qui pourrait surestimer la présence de MHO dans l’échantillon.

La cohorte Constances regroupe plus de 100 000 participants tirés au sort et constitue donc une cohorte généraliste permettant notamment l’analyse de l’influence de divers facteurs sur la survenue de pathologies, ainsi que l’impact des traitements ou d’actions de prévention.






Anne Drouadaine

Les dernières réactions

  • 25/10/2016 à 20:20
    Abdelkrim HAMROUNI
    alerter
    C'est tout à fait normal tant que l'hypocrisie des pouvoirs publics concernant la publicité perdurent!
    On matraque à longueur de journée sur toutes les chaînes de TV avec la pub des divers produits sucrés,salés et gras(que de la cochonnerie) et on inscrit en bas de l'écran et en tout petit pour que ça soit illisible: " Pour votre santé consommer 5 fruits et légumes par jour "
    C'est vrai que la pub rapporte beaucoup d'argent, mais il faut choisir si on veut faire des économies de dépense de santé ou pas car les maladies cardiovasculaires et le cancer coûte très chers aussi.
  • 25/10/2016 à 21:05
    Zazi
    alerter
    Arrêtons de faire de la nourriture un objet de consommation ludique bourré d'exhausteur de goût et de fausses infos nutritives. Éduquons les enfants À l'école et stop À l'industrialisation de l'agriculture et de l'alimentation et À nous de relayer l'info

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Enquête flash

Pensez-vous que le conseil soit de qualité dans les officines ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK