24/10/2016 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
pharmaciens, missions conseil accompagnement santé ordonnance regroupement d'officine financier DR

Sans se déplacer au Congrès national des pharmaciens, organisé à Nantes les 23 et 24 octobre, Marisol Touraine, ministre de la Santé a fait part de ses intentions dans un discours prononcé par Katia Julienne, adjointe à la direction générale de l’offre des soins (DGOS). 

Reconnaissant que le pharmacien constitue « une pièce maîtresse » dans l’organisation du système de santé, Marisol Touraine estime que « l'ensemble des missions, le conseil et l'accompagnement auprès des patients doivent être pris en compte » et son rôle en matière de santé publique mieux reconnu.

Pour cela, elle s’est engagée à ce que la prochaine convention pharmaceutique dispose d'un « accompagnement financier pluripluriannel ». Cet engagement réclamé par les deux syndicats représentatifs FSPF et USPO sera transmis « prochainement » à Nicolas Revel, directeur général de l'Assurance maladie, en vue des négociations conventionnelles qui doivent s'ouvrir en janvier prochain.

La ministre de la Santé a également promis de soumettre à la concertation en novembre le projet d’ordonnance visant à simplifier les règles de création, transfert et regroupement d'officines. Un projet qui s’appuiera sur le rapport de l’IGAS/IGF d’ores et déjà remis à la ministre mais non rendu public.






Les dernières réactions

  • 24/10/2016 à 15:56
    drlouzou
    alerter
    Dernière les politesses et promesses d'usages , n'ayons pas d'illusions , nos politiques n'auront que peu de considérations , nous ne sommes qu'une variable d'ajustement économique dans l' ONDAM
  • 24/10/2016 à 16:04
    BREZHONEG
    alerter
    un policier m'a dit un jour"un bon escroc,c'est quelqu'un qui vous dit ce que vous avez envie d'entendre....et qui fait autre chose ".Toutes ces propositions pour totrturer notre exercice professionnel dans toutes les directions,sans realité pratique pour la plupart,jouent sur le desir inconscient de se rapprocher de l'image du medecin.Pendant ce temps là, fermetures,fermetures,fermetures...le vrai but poursuivi.
    En fait ,la grosse usine a gaz deficitaire est completement a bout de souffle,et elle voit arriver le tsunami des medicaments a 30 000 euros la boite,qu'elle ne pourra pas absorber.Et en nous proposant des missions cache misere,elle va nous entrainer dans son naufrage.Il est temps que nos routes se separent.


Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Enquête flash

Pensez-vous que le conseil soit de qualité dans les officines ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK