19/10/2016 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
choc toxique, tampons, staphylocoque, Lyon, Hospices civils DR

Le choc toxique staphylococcique peut survenir chez des jeunes femmes utilisant des tampons périodiques ou des coupes menstruelles, et porteuses d’une souche particulière de staphylocoque doré.

Le centre national de référence des staphylocoques des Hospices civils de Lyon constate une augmentation non expliquée de ce syndrome aigu, potentiellement mortel.

Il lance une collecte de tampons usagés afin de pouvoir disposer d’un nombre suffisant d’échantillons bactériens et de faire avancer la recherche.

Pour participer, demander un kit de prélèvement
à gerard.lina@univ-lyon1.fr.






Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...