06/10/2016 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
pharmacien médecin coordination désert remplacement DR

Alors que la question de la répartition des médecins libéraux sur le territoire doit être abordée lors du Congrès des maires ruraux, les 8 et 9 octobre, l’association Soins coordonnés estime que la coercition à l’installation « ne peut être qu’un coup d’épée dans l’eau ».

« Les médecins généralistes reçoivent des propositions d’emplois salariés régulières, plus intéressantes sur le plan financier et social que l’exercice de la médecine générale en plein exercice et avec moins de charge horaire. Dans ce contexte, on ne peut donc pas nous obliger à nous installer quelque part », déclare le Dr Martial Olivier-Koehret, président de cette association, dans une interview au mensuel Le Concours médical.

Ce médecin généraliste, qui doit publier prochainement un ouvrage sur la désertification médicale, promeut de nouveau l’exercice pluriprofessionnel coordonné.

« Les professionnels pourront se mettre d’accord par exemple sur les conditions de renouvellement d’ordonnances par les pharmaciens ou sur les interventions plus importantes des infirmières en ce qui concerne le suivi des patients à domicile », suggère-t-il.

Dans les zones difficiles, pour permettre aux praticiens qui ont besoin de souffler, « nous pourrions par exemple d’organiser un service de remplacement avec 14 000 remplaçants actuels, qui consacreraient quinze jours ou un mois par an »

 






Les dernières réactions

  • 07/10/2016 à 07:24
    MAURICE
    alerter
    Salarié le rêve des jeunes médecins.
    35 heures par médecins, 5semaines de congé payé il faut doubler le numérus clausus;
  • 07/10/2016 à 11:32
    *141
    alerter
    Une forte progression de la feminisation des jeunes medecins,un blocage des revenus qui sont maintenant indignes (pour 35 h) de bacs plus 6 ou 7,un mode de vie auquel ils ont droit aussi,la difficulté a trouver en zone rurale un emploi pour le 2eme membre du couple,etc,etc. voila le probleme. Par contre, charger la pharmacie (survivante?) de renouveler, ca peut se faire....si elle a survecu.Et la politique actuelle est d'en faire crever le max.,dans l"indifference pour ne pas dire les arrieres pensées des structures professionnelles,c'est inquietant pour les Francais !
  • 08/10/2016 à 16:53
    BREZHONEG
    alerter
    IL y a du avoir une promo sur les centres medicaux: tout le monde en a ,maintenant.Dans ma ville (+ de 100 000 h) il y a 3 projets dans la presse locale.Le probleme, c'est que ca ne fait pas plus pousser les medecins dans le desert. Personne ne s'y precipite pour s'y installer.Alors,en campagne, bon courage aux elus ruraux tentés par le pari.

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...