30/09/2016 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
pharmaciens, ordonnance rémunération négociation DR

Lors de la réunion de l’Observatoire de la rémunération du 28 septembre, les deux syndicats représentatifs des pharmaciens ont évoqué les premières propositions d’évolution de la rémunération en vue des prochaines négociations conventionnelles.

Sont notamment évoqués « l’identification des interventions pharmaceutiques, les ordonnances complexes, les ordonnances faiblement rémunératrices, les patients en ALD », selon Gilles Bonnefond, président de l'USPO.

« On a commencé le travail prospectif permettant de concevoir des bons paramètres pour faire évoluer la rémunération des pharmaciens », dit-il.

 

 






Les dernières réactions

  • 30/09/2016 à 23:17
    cs
    alerter
    Il faut revenir à notre cœur de métier,l'ordonnance ,ce qui nous distingue de certains épiciers .....
  • 01/10/2016 à 12:34
    BREZHONEG
    alerter
    Les pistes evoquées nous eloignent encore plus de la realité economique. Pour l'honoraire,un politique peut tres bien nous mettre au regime de la tva,alors que les honoraires des medecins n'y sont pas(car c'est la secu qui la paierait,comme elle paye la tva sur les medicaments des cmu ,ald,etc).Dispensés de la tva pour la partie "honoraires" de notre chiffre d'affaires,et d'apres ce que je lis plus haut, nous dirigeant vers plus d'honoraires ,de façon plus complexe,nous serons de plus en plus souvent en credit de tva,avance gratuite pour l'etat.
    Deuxieme remarque: les autorités financieres europeennes ne cachent plus leur desir de faire redemarrer une inflation a 2% par an.Avec nos prix que la secu ne veut jamais réevaluer et nos honoraires q"elle ne voudra jamais réevaluer aussi,ce qu'on nous presente comme une protection contre la baisse des prix va devenir une "protection" de la secu contre la réevaluation de nos revenus au fur et a mesure de la hausse du cout de la vie.On nous dit que les petites pharmacies souffrent le plus,mais,de meme qu'il existe des medicaments "a marge etroite" ,il existe aussi des entreprises "a marge etroite" .Les officines les plus agressives commercielement seront coincées par l'honoraire entre le plancher des
    gros frais fixes(salaires,loyers) et le plafond des activités chronophages diverses.Si on les assure,frais suple.garantis!Si on ne les fait pas,perte d'image! (entretiens,livraisons,preparations des pda)qui demandent ...plus de salaire et de m2 conformes pour etre menées a bien.Toujours en equilibre entre ces 2 limites pour preserver la rentabilité, l'officine va etre etouffée de tous les cotés.

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...