27/09/2016 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
prescription médecins pharmacien patients mentions non substituable DCI DR

Alors que la prescription en dénomination commune internationale (DCI) est obligatoire depuis le 1er janvier 2015, le ministère de la Santé révèle que le taux de prescription des médecins dans le Répertoire des génériques est de 44,2 % en 2016.

Faute de contrôle ou de sanction assortie à cette obligation, ce taux augmente lentement depuis 2011. Par exemple, il est passé de 36 % en 2010-2011 à 40 % en 2015.

Lors de la présentation de la campagne d’information destinée à changer le regard des Français sur le médicament générique, Marisol Touraine a annoncé un nouvel objectif de 50 %.

Présent lors de la campagne, Pierre-Louis Druais, président du Collège de médecine générale (CMG) a souligné l'importance de la prescription en DCI pour le développement des génériques. Il espère par ailleurs que l’hôpital qui a un net penchant pour la prescription de princeps changera de comportement.






Les dernières réactions

  • 28/09/2016 à 03:50
    lucien
    alerter
    Il devrait y avoir sanction systématique pour tous les médecins qui ne prescrivent pas en DCI. Et si on ajoute un TFR obligatoire pour tous les princeps, alors oui on atteindra les objectifs de substitution. Sinon, on continuera encore comme ça pendant 25 ans !
  • 28/09/2016 à 06:55
    ppp
    alerter
    Il est temps d'expliquer aux médecins, ce qu'est un générique.
    La CPAM devrait organiser des cours obligatoires pour leur expliquer.
    Ensuite sanctionner les récalcitrants.
    Peut-être un permis à point.
    1 point de moins pour toute prescription non justifiée.
    au bout de 12 points perdus plus de remboursement.
  • 28/09/2016 à 07:34
    rab74
    alerter
    à rapprocher de l'étude précédente qui donne plus de 80% de médecins disons..."non défavorables au générique". y'a comme un gap! mais eux leur rosp est intouchable, alors que celle du pharmacien est amputée de tous les NS, justifiés ou non, posés par le prescripteur. La sécu peut les tracer pour leur envoyer des lettres, mais pas pour incrémenter négativement leur indice de coopération aux dépenses de santé. Cherchez l'erreur!

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...