27/09/2016 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Alors que la prescription en dénomination commune internationale (DCI) est obligatoire depuis le 1er janvier 2015, le ministère de la Santé révèle que le taux de prescription des médecins dans le Répertoire des génériques est de 44,2 % en 2016.

Faute de contrôle ou de sanction assortie à cette obligation, ce taux augmente lentement depuis 2011. Par exemple, il est passé de 36 % en 2010-2011 à 40 % en 2015.

Lors de la présentation de la campagne d’information destinée à changer le regard des Français sur le médicament générique, Marisol Touraine a annoncé un nouvel objectif de 50 %.

Présent lors de la campagne, Pierre-Louis Druais, président du Collège de médecine générale (CMG) a souligné l'importance de la prescription en DCI pour le développement des génériques. Il espère par ailleurs que l’hôpital qui a un net penchant pour la prescription de princeps changera de comportement.









Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...